Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE FORUM DE DAVOS LANCE WELCOM, SON RESEAU SOCIAL

02 février 2009Commentaire (1)

welcom.png

Je lisais sur TechCrunch ce week-end que le Forum de Davos annonce le lancement de Welcom, son propre réseau social de type Facebook / Linkedin. Ce site réservé à l'élite des affaires et de la politique est censé encourager le partage d'expérience entre leaders de ce monde.

Que penser d'une telle initiative ?


Des captures d'écran récupérées sur le site de TechCrunch permettent de voir les fonctions classiques de ce type de plateforme : fiche profil, mise en relation, groupes de discussion, évènements, flux d'information, etc.

davos3.png
davos-2.png

Imaginez...

  • Mickael Dell envoyant une demande de mise en relation à Vladimir Poutine, après sa boulette ...
  • Nicolas Sarkozy mettant à jour son profil "Nicolas is buying a new Rolex with Carla in Paris",
  • Bill Gates remplissant son profil avec son email et son numéro de teléphone mobile,
  • Et qui est-ce qui va oser lancer le groupe de "Ceux qui en ont marre du conflit israelo-palestinien" ?

(On pourrait lancer un concours de conneries là ...)

Comment les concepteurs de ce site on pu imaginer que les hommes les plus puissants de la planète aient du temps à consacrer à une telle initiative ? Nan mais franchement, ils n'ont rien d'autre à faire Davos ?  Bah non ....

Surtout, imaginez qu'un petit malin arrive à pénétrer le réseau (parceque vous pouvez être sur que les hackers de la terre entière vont essayer) , se crée un faux profil de Larry Page (Fondateurde Google), et se mette à insulter les présidents et PDG de la terre entière. Ou plus simplement qu'il vole la base de données et la diffuse publiquement. Impensable !

Décidement, le Web2.0 n'a pas fini d'alimenter les fantasmes de notre élite, et ces derniers de nous prouver qu'ils ne sont pas très crédibles sur le sujet...

 

00:55 Publié dans Dispositifs participatifs | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |  Imprimer

Commentaires

Welcom est incomplémentaire et ne peut rester dans une cours , soit qui ne leur appartiennent pas soit parce que les rôles chnagent. Exemple un ministre ne siege pas à vie au pouvoir et devient un citoyen ordinaire de son pays, Welcom est donc mal ciblé. de plus ils ne sont pas expérimentés dans les réseaux sociaux donc beaucoup d'outils vont manquer. Faites un saut sur http://lestablishment largement plus ouvert tout en conservant une très haute qualité tant sur les outils que sur la composition des membres. Welcom ne tiendra donc pas du tout longtemps. Bildeberg est inclus dans le réseau sous forme de groupe fermé. Le seul et unique réseau social evitant la perte de temps des chefs d'entreprise d'etre inscrit à droite et a gauche (Facebook, Twitter ou LinkedIn) pour etre plus accessible mais pas non plus à des groupies ou collectionneurs de contacts sans intérêt, est sur ce réseau ultra discret et qui n'est justement pas référencé pour en garder l'exclusivité absolue. Cela, sinon ne les intéresse pas de rester sur une plateform tel que Welcom. Pour que leur enteprise se développe, il faut donc être accessible un peu + "aux - grands" Vous retrouverez plus des 3/4 des membres de Welcom car le concept est cent fois plus intéressant ainsi que son éthique et son état d'esprit. Ces grands ont le coix de rester entre eux, des groupe specifiques sont résevés pour eux et ne sont accessibe que si le "petit" les intéresse dans l'activité professionnel que ce "petit" propose. Aux "petits" de bien "se vendre" pour intéresser le grand et grimper dans l'échelle social et professionnel, Welcom est une barrière et ne laisse aucune chance au "petits de grimper". Welcom perdra donc de sa valeur puisque le poste professionnel du "grand tourne de facon aléatoire" comme pour les membres du gouvernement. Où reste cette qualité tant recherché si le concepteur de Welcom n'est ni expérimenté dans les réseaux sociaux ni, ne prend en compte l'évolution du monde qu'il veut s'entourer. Welcom est en effet mal fait. C'est plus difficile d'entrer dans l'Establishment qu'obtenir une approbation de votre ambassade et rejoindre Welcom par le biais du forum de Davos alors bonne chance pour les deux plateformes qui sont complémentaires.

Anne O'Nîmes    13 décembre 2009 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.