Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fin de semaine chargée

12 juillet 2009

Une semaine chargée se termine enfin. J'ai donnné ma 2ème formation en entreprise depuis que je suis en indépendant sur "Les bonnes pratiques de l'emailing en prospection, et en fidélisation". Je travaillais sur le support depuis plus d'une semaine, j'avais hâte de le tester en situation.
Pour ceux que cette formation intéresse, vous pouvez voir le détail de la formation à l'emailing en cliquant ici.

La formation avait lieu à Velizy, pas vraiment à côté de chez moi, et comme la journée commençais vendredi à 9h00, j'ai décidé de dormir sur Paris la veille pour ne pas avoir à faire le trajet Rouen-Vélizy, 3 heures de porte à porte, le matin même. J'ai donc retrouvé pour 24 heures les joies de Paris : son air pollué, l'odeur de cigarette devant l'entrée des bureaux, la chaleur du métro aux heures de pointe, les gens qui tirent la tronche, mais surtout le stress parisien. J'avais oublié à quel point les gens sont speed le matin. Ca m'a filé une boule dans le ventre dès 8h00. C'est dans ce genre de moment que je me dis que je ne pourrai jamais revenir vivre à Paris, à moins d'y être forcé.

Il y a aussi une belle opportunité qui m'est littéralement "tombé dessus". J'ai été contacté sur Viadeo par un cabinet de conseil national pour participer à un appel d'offre pour une CCI normande. Je ne peux pas en dire plus pour l'instant, juste que c'est un beau projet pour conseiller et accompagner des TPE et des PME dans la définition de leur stratégie Internet jusqu'à la fin de l'année. Puis si les résultats globaux de la mission sont concluants, cela pourra être reconduit pour 1 an. Le périmètre d'intervention colle à 100% avec mes compétences, je suis super motivé pour le gagner.

Dans le genre mauvaise surprise, j'ai appris de la part de l'URSSAF que je n'étais pas enregistré comme auto-entrepreneur mais en tant que travailleur indépendant, ce qui me vaut de payer des cotisations sociales. Super...
Après renseignement, il s'avère que les auto-entrepreneurs qui bénéficient de l'ACCRE (c'est mon cas) changent automatiquement de statut et sont soumis à un forfait minimum incluant certaines exonérations. Dès que l'ACCRE se terminera, je passerai en auto-entrepreneur pour de bon. Il va falloir que je surveille ça de près, car cla change beaucoup de choses dans la gestion quotidienne de mon entreprises, par rapport a ce que j'avais initialement prévu...

 

16:03 Publié dans Un peu de moi | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.