Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Est-ce que ça rapporte des clients de donner des conseils gratuitement sur son blog ?

05 octobre 2009Commentaires (10)

shakehand.jpg

Le débat est lancé ! En fait, j'avais surtout envie de partager ma propre expérience sur ce point, car après 10 mois d'activité en tant que consultant indépendant, et des moyens financiers de promotion/prospection quasi nuls, je me suis amusé à faire un bilan d'activité que je trouve plutôt encourageant.

Mon blog professionnel, celui que vous êtes en train de lire, est la principale vitrine de mon expertise sur internet. C'est ici que je délivre le plus d'information sur mon métier, et des conseils sur divers sujets en rapport avec mes domaines de compétence. J'y consacre beaucoup de temps, sans vraiment savoir ce que je peux attendre en retour.

Mais finalement, est-ce que ce blog m'a aidé en me rapportant des affaires ? La réponse est OUI.


Le blog est la vitrine de mon expertise

Premier constat, les articles les plus lus de ce blog sont toujours ceux qui m'ont apporté des contacts car ce sont des conseils à forte valeur ajoutée, très pragmatiques, au coeur des problématiques qui se posent à toute personne qui lance son projet sur internet :

Brisons un préjugé encore tenace : ce n'est pas parceque je délivre du conseil gratuit sur la manière de bien faire telle ou telle chose que les lecteurs pourront réaliser le travail eux-même, et faire l'économie d'un consultant spécialiste. L'expérience est un facteur décisif de réussite dans un projet internet, et tous les conseils du monde ne pourront pas la remplacer lorsque le lecteur sera dans le feu de l'action. J'aurai beau lire tous les ouvrages possibles sur le référencement d'un site internet, je ne serai jamais un bon référenceur si je ne cumule pas quelques années d'expérience réelle dans ce domaine.

Concrêtement, j'ai obtenu 5 contacts de personnes qui m'ont appelées suite à la lecture de ces articles, dont un en particulier qui pourrait se concrétiser sous quelques semaines au moment ou j'écris cette article.

Le contenu de ce blog m'a aussi probablement aidé à gagner récement un bel appel d'offre. En effet, dans un contexte de compétition entre consultants d'un même domaine, celui qui montre son savoir-faire au grand jour et le prouve en diffusant des conseils censés (et reconnus par les lecteurs), prend un avantage certain sur les autres. J'ai la conviction que ca peut faire pencher la balance en ma faveur quand il y a l'ombre d'une hésitation qui se profile.

 

Les réseaux sociaux et réseaux professionnels

Viadeo peut être une source d'affaires. Je ne regrette pas l'investissement dans mon compte premium.

J'y ai retrouvé des anciens clients lorsque je travaillais en agence, qui avaient aussi évolués professionnellement, et avec lesquels j'ai pu concrétiser quelques projets, et d'autres en cours d'étude. Mon plus client le plus fidèle actuellement est une agence parisienne, qui m'a "recruté" par hasard sur Viadeo. Il est donc important d'y soigner la présentation de son profil et d'avoir quelques recommandations pour crédibiliser son discours.


Quid de Facebook ?

Et bien ça peut aussi marcher. J'ai eu mon premier client par relationnel, suite à des retrouvailles avec un ancien client en agence, qui connaissait quelqu'un qui avait un projet de site internet. En 2 échanges d'email, j'avais mon futur premier client au téléphone... Depuis, je n'ai pas eu d'autres opportunités concrètes d'affaires via Facebook.

Cependant, je n'en déduis pas pour autant que mon activité sur Facebook est inutile, loin de là. Car la diffusion régulière des articles de mon blog auprès de mon réseau de contacts concoure à lui rappeler ce que je fais et en quoi je peux lui être utile. Si bien que le jour où une opportunité se présente, j'ose espérer que mes "Facebook friends" penseront à me contacter.

 

Conclusion

La rédaction sur mon blog de conseils gratuits pour la conception de sites internet, en stratégie webmarketing ou autre, est pour l'instant un "investissement" qui en vaut la peine. Sans ce blog, il est évident que j'aurai quelques clients en moins.

 

Si vous avez un blog professionnel et un témoignage à apporter par rapport à votre propre expérience, let's share it ! Les commentaires sont fait pour ça.

09:20 Publié dans Reflexions sur l'e-commerce, Un peu de moi | Lien permanent | Commentaires (10) | | | |  Imprimer

Commentaires

Salut Ludo,
Mon commentaire va pas beaucoup ouvrir le débat parce que je suis d'accord avce toi. Souvent, on me dit la même chose, pourquoi donner cette matière gratuite ? En fait, il s'agit avant tout pour un blogger amateur comme moi d'organiser ma veille et d'avoir un minimum de visibilité, n'ayant pas comme toi et comme la très grande majorité des consultants, de budget de promotion.
En plus, et ton blog le prouve, c'est un excellent moyen de valoriser son expertise et quand un futur client arrive dessus, il se dit (normalement), j'ai affaire à quelqu'un de connaisseur, de passionné et qui défend des points de vue juste (je pense par exemple à la nécessité de faire des briefs méthodiques). A très bientôt et au plaisir de te voir. Amitiés. Frank

Frank    07 octobre 2009 Répondre à ce commentaire

Bonjour Franck, merci pour ton témoignage.

Ludovic    08 octobre 2009 Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je fais le même constat ! Même chose également pour viadeo.

Merci.

CWM Consulting    13 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Bonjour Ludovic,

Je suis moi aussi entièrement d'accord... donc c'est mal parti pour une grande polémique sur le sujet :)
Par contre je trouve important d'insister sur le fait que le blog en question doit être soigné, je veux dire par là qu'en naviguant ici, on voit bien que les 5 clients obtenus sont mérités, mais il y a fort à parier qu'un pourcentage non négligeable d'autres blogs pourraient au contraire faire fuir les clients, pour de simples questions visuelles ou même... d'orthographe.
Et c'est bien cette somme de détails faisant la différence qu'on appelle l'expérience et le professionnalisme.

A bientôt donc... ce que j'ai lu ici m'a convaincu de revenir ;)

David    13 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je suis aussi entièrement d'accord ! Freelance depuis 6 mois, j'ai créé mon blog avant tout pour partager mon expérience avec d'autres freelances, et me constituer un réseau. Je n'ai pas fait le compte des personnes rencontrées... mais il ne se passe plus une semaine sans que je ne déjeune avec un nouveau contact ;-)
Quant à Viadeo, je dresse le même constat : j'ai gagné 4 clients (et probablement bientôt un cinquième) grâce à des "appels entrants" de gens intéressés par mon profil.
Facebook, je n'ai pas essayé, et je découvre les capacités exponentielles de Twitter. J'aimerais d'ailleurs beaucoup connaître ton point de vue sur le sujet..

Isabelle Prigent    13 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Entièrement d'accord ! On gagnera toujours bien plus à partager ses connaissances publiquement, plutôt qu'à les garder pour soi. Beaucoup de gens pensent encore qu'il ne faut pas trop en dire, mon avis est que plus l'information délivrée est de qualité, plus cela sera bénéfique pour son auteur. Effectivement l'expérience, les connaissances complémentaires, font que même en donnant la solution à un futur "client", celui ci sera incapable de la mettre en oeuvre sans aide !
Pour le moment mes écrits me servent surtout à confirmer mes compétences auprès de contacts générés par ailleurs, mais j'espère en trouver grâce aussi à cette visibilité !

Antonin    13 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Bonjour Ludovic,

Il peut être difficile de quantifier la valeur de l'impact d'un blogue et votre billet me permet de me conforter dans ma position : moi aussi j'y crois!

Mon équipe de travail et moi sommes en train de prendre un virage Web 2.0 qui sera assurément profitable pour notre entreprise. J'ai déjà commencé, il y a à peine quelques semaines, à gérer un blogue (www.communikey.wordpress.com). J'en apprends beaucoup, en vous lisant et en lisant d'autres blogueurs, sur la façon de créer de l'affluence sur un blogue et j'ai la ferme intention d'augmenter ma crédibilité Web dans les prochains mois et prochaines années. Votre billet me confirme que je suis sur la bonne voie et me donnera des outils pour mon équipe. Merci!

En passant, nous sommes de Québec. C'est dire à quel point un blogue peut avoir un impact important! ;)

Encore merci!

Kaven Brassard    13 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

bonjour Ludovic,

Pour recevoir il faut savoir donner et comme tu le dis ce n'est pas parce que l'on explique la recette d'un plat que l'on devient un chef 3 etoiles. J'expliques toujours la manière dont j'abordes le référencement et le développement commercial d'un site à mes clients et ce n'est pas pour autant qu'il ne m'achète pas la prestation..
Bon courage à toi et bonnes ventes électroniques

Daniel    13 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Je vais, pour ma part, donner des données chiffrées...
Je suis responsable e-marketing d'une très grosse PME. Après avoir dévoré les articles d'un blog dont je ne citerai pas la nom, j'ai commencé à en parler autour de moi, j'ai essayé d'appliquer ce qu'ils disaient et j'ai terminé par me rendre compte qu'il y a plusieurs problèmes :
1 - appliquer (à la différence de les comprendre) ce genre de conseils nécessiterait trop de temps pour un responsable.
2 - il subsiste toujours des questions générales où liées au métier de l'entreprise
3 - il y a une véritable résistance au changement dans les entreprises, voire des problèmes de crédibilité (ex. : tu es responsable e-marketing, pas web analyste, etc. etc.).
Bref, j'ai fini par vendre le projet à la direction d'utiliser les auteurs du blog comme prestataires... et ils ont décroché 50 000 euros de contrat pour 2009 ! Plutôt pas mal, non... !?!
Ajouté à cela, j'ai appris qu'au moins deux personnes à qui j'en avais parlé ont aussi fait appel à eux. Je ne connais pas les montants, mais j'estime que les deux ont aussi dépensé entre 30 et 50 000 euros.
Enfin, comme j'ai mis en relation ces "bloggeurs", avec mes prestataires, je me suis aperçu que mes prestataires (non concurrents, voire complémentaires) commençaient à parler d'eux à leurs cliens.
Voilà, j'espère que cela vous a convaincu. Ce n'est que mon expérience "à moi" pour "un prestataire"... mais c'est bel et bien le principe du bien connu "GIVE TO GET" : donner pour recevoir ! D'ailleurs, un autre prestataire qui distribue gratuitement des ebooks d'une qualité rarement vue, risque bien, lui aussi, de décrocher un contrat ;-)
P.S. : enfin, c'est "La sélection Marketing du mois d’Entreprise-Marketing.fr" de www.conseilsmarketing.fr qui m'a envoyé sur ce blog. Histoire de boucler la boucle.
Bon weekend ;-)

jp    15 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous,

J'arrive aussi sur ce billet grâce au site conseils marketing.
Je partage un peu l'avis des confrères consultants qui ont pu s'exprimer : le blog est un outil de promotion à part entière qui permet à des prospects potentiels d'identifier telle ou telle entreprise plus facilement, sans pour autant taper le mot clef idéal sur Google.

Comme vous, je suis en train d'opter pour une stratégie de contenu et les résultats sont assez probants depuis le mois de septembre : 3 gros clients étrangers recrutés pour des missions de plus ou moins longue durée.

Certes, écrire sur un blog prend du temps mais lorsque l'on voit que nos efforts sont récompensés, on a encore plus envie de donner des conseils à forte valeur ajoutée, que peut être le client ne pourra mettre en place par lui même.

Bon weekend
Jean-Philippe

Meilleur Fournisseur    20 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.