Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Interview e-commerce : Normanniae.com, THE boutique pour les fans de la Normandie

25 juillet 2010Commentaires (4)

Image 1.png

Attention interview d'un projet 300% normand ! Jonathan est un amoureux de sa Normandie natale et compte bien envahir le monde diffuser son amour de notre région à tous ceux qui passent par son site internet ou dans les magasins qui vendent ses produits.

Une belle initiative qui mérite d'être encouragée.


Bonjour Jonathan, présente nous ton projet.

Je suis Jonathan Capperon, j’ai 22 ans et je vis au Grand Quevilly, en Normandie.  Je suis passionné par la Normandie, son patrimoine, son histoire. C’est pourquoi j’ai décidé de lancé une marque de produits à l’effigie de la Normandie : Normanniae.

Avant de créer mon entreprise, je travaillais à La Papéthèque de Rouen. J’ai passé un BEP Vente Action Marchande et un Bac Professionnel Commerce (avec mention Bien). Lors de ces 4 années, j’ai effectué plusieurs stage (Mr Bricolage, France Loisirs, Virgin Megastore, La Papéthèque).


Ca veut dire quoi Normanniae ? C’est du patois normand ?

Non, Normanniae signifie Normand, en latin.

 

Que propose ton site Internet ?

Normanniae.com propose des articles à l’effigie de la Normandie. On y trouve des t-shirts pour les hommes, des tshirt pour les femmes, des mugs, des autocollants et des tapis d’entrée aux couleurs de la Normandie. On y trouve également des drapeaux normands, soit plus de 70 produits sur le site.

NORMANNIAE.png

Image 3.pngA qui s’adressent ces produits ?

Toutes ces choses s’adressent aux normands qui souhaitent affirmer leur appartenance à la Normandie. Cela peut très bien être des particuliers comme des entreprises qui décident, à l’aube du onzième centenaire de la Normandie, d’affirmer leur attachement à notre Normandie.

Normanniae.com s’adresse également aux touristes et amoureux de la Normandie qui souhaitent repartir de notre région avec un souvenir.

 

Comment t’es venue l’idée de vendre sur internet ?

L’e-commerce m’est apparu comme la solution adéquate pour me développer rapidement. Normanniae est déjà en vente dans plusieurs boutiques en Normandie. J’ai donc choisis de vendre en direct sur internet afin de minimiser les coûts de lancement de l’entreprise. Et puis le but est de ne pas concurrencer mes points ventes normands.

Le commerce en ligne a pour moi plusieurs avantages :

  • Gestion de mon temps de travail
  • Coûts réduits comparativement à une boutique physique.

Je visite souvent mes points de ventes, et je démarche de nouvelles boutiques. Si j'avais une boutique physique à gérer, je n’aurai pas eu le temps de développer autant Normanniae.

 

Justement, la vente en direct, ce n’est pas perçu comme de la concurrence pour les magasins ?

Pas du tout. Les boutiques touchent une clientèle plus locale et surtout, les touristes. Ce qui serait gênant, c’est qu’un jour je décide d’ouvrir une boutique physique. Mais cela n’est pas du tout au programme.

Toutes les boutiques qui commercialisent Normanniae sont au courant qu’il est possible d’acheter via le site.

Mais cela leur est utile : Je peux tester les nouveaux produits, leur donner les tendances des produits qui fonctionnent ou pas. Et puis je parle de ces boutiques sur le site, sur Facebook et Twitter. J’annonce lorsque les nouveaux produits sont disponibles, lorsqu’il y a des promotions… Je travaille aussi pour elles.

Les Normands sont partout, j’envoi des colis dans le monde entier. Il faut que ces normands puissent porter nos couleurs, surtout s’ils ne peuvent pas se rendre dans un magasin qui distribue mes produits.

Plus on multiplie les canaux de distribution, plus on touchera les normands et plus Normanniae y gagnera en terme de CA et de notoriété.

 

Qui sont tes concurrents ?

Mon principal concurrent est la marque Heula qui joue plus sur le côté humoristique de la Normandie que sur la fierté d’être normand.

Je me différencie par ma présence sur les réseaux sociaux. J’essaie d’être proche de mes clients, de faire vivre ma communauté.

 

Quelques chiffres sur ton activité ?

Avec le nouveau site qui vient tout juste d’être lancé, le nombre de connexions augmente régulièrement mais le nombre de visites et encore trop bas à mon goût: une cinquantaine par jour en moyenne.

 

Est-ce que tu te verses un salaire ?

Non, je ne prends pas encore de salaire.

 

Comment as tu travaillé pour créer le site ?

Forcément, Normanniae se devait d’utiliser une solution normande d’e-commerce : 42Stores. Tout est simplifié et très intuitif pour se lancer.

Concernant le design du site, j’ai fait appel à Studio76 qui est également basée en Normandie. Il faut être cohérent jusqu’au bout.

J’ai glané de nombreux conseils sur internet, grâce aux réseaux sociaux mais également lors des rendez-vous e-commerçant organisés par le Pôle Normand des Echanges Electroniques.

 

Combien de temps a nécessité la réalisation du site ?

1 mois et demi. Le temps de recevoir la marchandise, de faire les fiches produits, de faire les photos de présentation, de produire le site, …

 

Comment tu as choisi 42stores et Studio 76 ?

C’est mon cabinet comptable (CER France) qui m’a conseillé 42Stores. Concernant Studio76, j’ai d’abord étudié les propositions de 42 Stores en termes de refonte graphique. J’ai ensuite fait quelques recherches afin de voir ce que les freelances et autres étaient capable de faire. Apres quelques échanges avec Studio76, j’ai décidé de bosser avec lui.

NDLR : vous pouvez retrouver une interview de l'agence de création de site internet Studio 76, sur le blog de Normanniae.

 

Que fais-tu pour faire connaître le site ?

Je viens tout juste de lancer une petite campagne Google Adwords. Les résultats me permettrons de voir si je continue ou non d’utiliser ce service.

Mon blog me permet d’offrir du contenu à Google qui ensuite me référence mieux. Le référencement est un combat qu’il faut mener chaque jour en optimisant son site.

 

Quelles difficultés rencontres-tu dans ton activité ?

Le plus difficile est vraiment d’attirer des visiteurs sur le site. Pour faire connaitre Normanniae, j’ai lancé une Fan Page sur Facebook www.facebook.com/normanniae ainsi qu’un compte Twitter www.twitter.com/normanniae.

Quelques idées vont être mises en place afin de développer le trafic sur le site. Rendez-vous d’ici quelques semaines sur le site afin d’en savoir plus.


Par rapport à ta jeune expérience, quels conseils pourrais-tu donner à ceux qui souhaitent se lancer dans l’e-commerce ?

Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide aux personnes compétentes. Lorsque j’ai lancé le site avec 42Stores, j’ai eu quelques conseils par Olivier Martineau. Il faut également aller de l’avant, se rendre dans les réunions et rendez-vous ou l’on est susceptible de rencontrer les professionnels du e-commerce et les e-commerçants.

Il faut également se rendre sur les différents blogs et forums qui traitent du e-commerce et du marketing afin de voir les conseils, les témoignages et poser ses propres questions.

 

Quelles sont les prochaines évolutions prévues pour le site ?

De nouveaux produits arriveront, toujours aux couleurs de notre Normandie. Des nouveaux visuels pour les t-shirts. Ensuite je pense aux Polos, Draps de plage, clés USB, Parapluie. J’écoute ce que mes clients et mes boutiques me demandent et me proposent.

Le blog lui devrait connaitre un afflux d’article, je vais essayer d’écrire plus souvent, sur la Normandie en général, et ceux qui la font bouger. Je parlerais aussi des événements qui s’y passent, comme le onzième centenaire.

 

Comment envisages-tu l’avenir de ton activité ?

La Normandie fêtera l’année prochaine son onzième centenaire. Plusieurs animations sont prévues et cela devrait accentuer la fierté des normands. La réunification qui, espérons arrivera très prochainement, devrait réveiller l’identité normande.

 

La réunification de la Normandie ??? Heuu… sérieusement tu y crois ?

Image 4.pngBien sûr que j’y crois. Il faut savoir que la Normandie est coupée en deux depuis 1956. On approche de nos 1 100 ans. La Normandie est en déclin depuis trop de temps. La réunification sera une bonne chose pour mener de grands projets. Ce n’est pas avec deux demi régions que l’on va se hisser aux premiers plans Européens. Si l’on souhaite garder nos étudiants, avoir de grandes écoles, soutenir les entreprises, il faut une grande Normandie.

Serge Antoine, qui a coupé notre région en deux a affirmé en 2004 : « Si c'était à refaire, je ne ferais qu'une seule Normandie » (source http://www.lexpress.fr/actualite/politique/l-homme-qui-a-... ). Cela prouve bien que c’est une erreur que de nous avoir divisés.

Et puis n’oublions pas que les Normands ont conquis l’Angleterre, la Sicile… Et voila que nous sommes coupées en deux. Ce n’est pas respecter notre histoire, notre patrimoine, nos ancêtres qui se sont battus pour la Normandie.

Pour conclure (car on pourrait en faire des pages sur cette réunification) : en Normandie, il n’y a que la marée qui soit haute ou basse.

 

Merci Jonathan, grâce à toi, je me sens moins ignare sur l'histoire de la Normandie.

 

Qui n'a pas son t-shirt "I love Normandie" ??

Allez, on le commande ici.

 

Image 2.png

09:00 Publié dans Témoignages d'e-commerçants | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |  Imprimer

Commentaires

Sympa ça, non seulement un normand mais en plus un jeune entrepreneur :)

Nico    26 juillet 2010 Répondre à ce commentaire

Très beau projet !

Guen    27 juillet 2010 Répondre à ce commentaire

Ca fait plaisir de voir des jeunes entrepreneurs de 22 ans se lancer et faire du travail de qualité. Bonne continuation !

mobiletatoo    31 août 2010 Répondre à ce commentaire

Merci pour vos commentaires & vive la Normandie !
Jonathan

Normanniae    07 septembre 2010 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.