Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Google pénalise t-il les sites qui arrêtent de faire des Adwords ?

12 avril 2011Commentaires (36)

Image 5.png

On est en droit de se poser la question quand on constate une corrélation très TRES bizarre entre l'arrêt brusque d'une campagne Adwords et les conséquences sur le trafic naturel de ce même site.


Les courbes ci-dessous m'ont été fournies par un de mes clients qui, suite à l'arrêt de toute campagne Adwords pour l'un de ses sites, a constaté dans le même temps une grosse perte de trafic, mais issue cette fois des résultats naturels. Normalement, il n'y a aucune corrélation possible entre les 2, mais là, il n'y a que peu de doute à avoir.

1. La campagne est stoppée nette au 1er février.

Image 6.png

 

2. Le trafic organique s'effondre le 1er février... Voici la courbe du trafic en provenance des moteurs de recherche uniquement, hors campagne Adwords donc.

Image 5.png

Mon client a bien analysé la situation et n'a relevé aucun autre incident à la même date qui aurait pu expliquer une dégradation de ses positions naturelles, et la perte de trafic qui va avec.

Je précise aussi qu'il sait se servir de GA et a filtré correctement le trafic Adwords du trafic naturel.

La seule expliquation envisageable serait que Google a déclassé les positions naturelles suite à la décision de mon client de ne plus faire d'Adwords. Dans quel but ? Pour l'obliger à refaire des campagnes de mots clé payants ?

J'ai un peu de mal à y croire, mais j'avais pu lire sur certains forums des observations similaires sur les effets pervers d'une campagne Adwords stoppée un peu trop brusquement...

Quelqu'un a t-il fait la même expérience ? Je serai curieux d'avoir l'avis des SEO qui me lisent.

10:51 Publié dans Reflexions sur l'e-commerce | Lien permanent | Commentaires (36) | | | |  Imprimer

Commentaires

J'ai vécu le même type de scénario catastrophe pour un site qui n'avait aucune antériorité. Le travail sur le SEO a été fait post mise en place de la campagne Adwords. Pendant les 6 mois d'activité du site (site disposant d'une forte activité saisonnière) la répartition du trafic se faisait à hauteur de 60/40% (SEM/SEO) pour un cumul d'environ 500 VU/jours.

Le jour où le référencement payant s'est arrêté, 48h après, les positions acquises sur des terminologies particulières mais porteuse de pratiquement 200VU/jours ont été perdus, ou du moins le site a été déclassé en 3ième page.

Le site n'est plus en ligne à date donc impossible de dire si à l'année N+1 il aurait pu reprendre ses positions en fonction de son activité saisonnière.

Toucouleur    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

J'ai constaté la même chose sur plusieurs clients effectivement, google s'est toujours défendu d'une corrélation pourtant.
Nous pouvons peut-etre supposer que dans l'algo la fréquentation a une importance, du coup si on arrête les campagnes, il y a une perte nette de visites ce qui doit impacter le naturel.

Tom    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

A mon avis c’est un problème de réglage de GA, pour baisser le jour même dans les mêmes proportion je ne voit que ça. Ça aurait été quelques jours après et une baisse régulière j'aurai cru à une pénalité.
Ou alors méga hasard de couper sa campagne le même jour que l'application d'un filtre par google ;)
J'ai jamais vu de corrélation le jour même en tout cas.

benoit | Info-ecommerce    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Merci de vos témoignages. L'enquête démarre, j'ai un fin limier sur le coup ;-)

Ludovic    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Alors cette enquête donne des réponses sur les causes de cette chute ?

Pad    07 juin 2011

Ce n'est pas convenable que les techos du Search donnent le pouvoir à un commercial Adwords de pouvoir couper les vannes d'un site.
Par contre, le trafic émanant d'Adwords envoie un signal via les actions des visiteurs. Lorsque ce signal s'arrête, il est possible que ça soit interprété comme un facteur de dévalorisation.

LaurentB    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Laurent a certainement raison. L'algo doit prendre en compte les stats du site.
Google Analytics est il donc un mouchard? Si on passe par un autre outil cette baisse serait elle aussi forte?
Cela serait un super test de virer Google Analytics en le remplacant par un autre, de refaire une campagne Adwords puis de l'arrêter pour voir.

location la plagne    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

C'est vraiment très surprenant... Etes-vous sûr d'avoir bien cliqué sur le lien "Avec les résultats naturels" dans Analytics ?

En effet, lorsque l'on va sur l'onglet "Sources de trafic" => "Moteurs de recherche", Google Analytics affiche par défaut "Au total", donc la somme du trafic naturel + payant / Adwords. Il y a 3 liens:

Afficher : Avec les résultats naturels | Au total | Avec les liens commerciaux.

Je suis en tout cas très curieux de connaître le dénouement de cette histoire...

David Niry    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Cela dit, il peut y avoir une logique, vous n'avez jamais remarqué que Google note comme des liens certains de vos adwords ? On les retrouve même dans lors d'une recherche !

Cyril    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Ce qui est surprenant, c'est l'ampleur de cette dégringolade.

Du reste, c'est logique. La perte de trafic (critère qualitatif de l'algo) occasionnant par voie de conséquence une perte en termes de référencement.

Nicolas    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Plusieurs fois, j'ai pu observer cela. Jamais de façon aussi marquée certes mais il a toujours été difficile d'évoquer un lien entre l'arrêt d'Adwords et la baisse de trafic issu des résultats de recherche de Google. La réponse de Laurent semble particulièrement pertinente dans le sens ou Google ne pénaliserait pas directement les sites qui n'achètent plus de l'Adwords mais qui appliquerait "simplement" un filtre lié aux statistiques de fréquentation.

Fabrique Multimedia    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Et lorsque que les adwords apparaissent sur différents supports (autre que google.fr, tels que des blogs), peut être que Google considère ces liens dans son algo, et donc fasse grimper quelque peu le site en question sur ces différentes ancres ?
Dans ce cas, c'est facilement vérifiable : il faudrait regarder le trafic naturel avant la campagne, et voir si cette campagne coïncide avec une augmentation du trafic sur du référencement naturel. Si oui, on a une partie de réponse.

sylvain    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Tu devrais essayer de chercher par la : http://www.my.epokhe.com/2009/10/11/is-google-motto-dont-be-evil-bullshit/

Bon pour ton cas, sur 15 visites ça m'étonnes un peu que ce soit aussi brusque. Je parierai sur un filtre mal configuré (malgré ce que tu dis).

Généralement on voit une corrélation seulement lorsque le trafic chute vraiment (genre 10 000 visiteurs/jours) mais là...étonnant. Dommage que la copie d'écran soit pas accompagné d'un relevé de position avec son évolution

Vincent    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

pas facile d'y voir claire avec google, c'est une jungle pour moi, cependant vos commentaires éclaircissent un peu mes lacunes avec Adwords, merci et à plus, nico du 55

Nico du 55    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

J'ai effectivement observer quelques choses de ce genre mais jamais aussi brusquement et dans de tels proportion.

Je fais actuellement des tests sur l'influence des démarrages de campagne sur les résultats naturels.

Pour le moment (c'est encore un peu tôt à dire vrai ) disons qu'il semblerait que oui mais cela s'explique peut être par plus de confiance accordé en un site qui apparait, et dans les résultats naturels, et sur le coté en adwords.

Amitiés
Wilfried

Wilfried    12 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Je précise que tout comme Ludovic, je ne pense pas avoir eu à faire à un problème de configuration des marqueurs Analytics.

J'abonde plutôt dans le sens de Laurent concernant le signal visite / ranking associé. Qui plus est dans mon cas je bénéficias cette année là, sans aucun doute, de la prime "Fraicheur" pour ce site "éphémère". Mais le jour où la campagne Adwords s'est achevée il y a tout de même eu un véritable changement qui reste difficilement explicable.

Toucouleur    13 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Vraiment impressionnant cette chute, en théorie, il ne devrait pas y avoir de corrélation entre l'adword et le classement des résultats organiques...
Comme le dit Wilfried la confiance de l'usager envers les résultats qui apparaissent dans l'adword pourrait en parti expliquer cette chute, mais de la à passer à un trafic si faible...

Imprimeur en ligne    13 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Si ce n'était pas de cette ampleur, on pourrait effectivement mettre en cause plusieurs défauts d'Analytics (j'ai pas mal de mots clés générant du naturel qui sont en réalité des adwords, en ce qui me concerne, et des visites en provenance de sites partenaires inventoriés comme trafic naturel de google...). D'où l'importance d'un double tracking ?

Il y a quelques années, j'ai fait l'expérience inverse. J'ai créé un petit blog de rien avec 8 articles et une expression clé totalement invisible en contenu, figurant juste dans le haut d'une page. 3 mois plus tard le blog n'est toujours pas référencé. J'achète l'expression en question sur adwords... Le lendemain, mon blog figurait en première page (en refnat évidemment) sur ladite expression clé. Aucun référenceur n'a jamais voulu croire à autre chose que du hasard...

Félicien    13 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Ca fait bien longtemps que je parle de cela à mes clients... qui ont toujours vécu des expéditions "punitives", des guerres des nerfs à l'arrêt des addwords... J'ai du mal à croire que Google ne soit pas capable de recroiser ses bases. Il ne faut pas être naïf, hein :)

Lau    13 avril 2011 Répondre à ce commentaire

J'ai également observé ce phénomène mais pas aussi fortement !
La seule explication que j'avais trouvé est "l'effet clic" qui a permet au site de grapiller des positions naturelles.
Le taux de clics sur les annonces étaient elevé ?

La Pocket Vitale    13 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Jamais eu ce genre de problèmes même sur de gros budgets.

proteine    13 avril 2011 Répondre à ce commentaire

il ne faut jamais arrêter une campagne Adwords brusquement,on peut toujours y allouer un très faible budget, mais il ne faut jamais arrêter, à moins d'être très naif ...

jean-marc    14 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Difficile de juger... Il faudrait au minimum connaitre les mots clés sur lesquels il était placé et leurs rapprochements avec la campagne...

Une explication toute simple :
s'il s'agit d'un mot clé peux concurrentiel et que le client était en seconde page et que ce phénomène de clics apportés par la campagne adwords lui ont permis d'obtenir 20 clics/jours durant quelques mois... Cela lui a peut être permis d'être considéré comme contenu légitime au yeux de Google pour atteindre la première page et obtenir de surcroit des clics en naturel.

Et dès la suppression de la campagne... le revers de la médaille...

Annuaire maison    14 avril 2011 Répondre à ce commentaire

J'ai pu constater le même phénomène il y a un an, une perte de 75% du trafic (de 160 visites à 40) provenant des résultats naturels en 2 jours après l'arrêt (net) d'une campagne AdWords.
A noter que sur le même site l'arrêt d'une précédente campagne AdWords (2 mois plutôt) n'a pas entrainé le même problème.

Difficile de dire si c'est une volonté de Google pour "encourager" les AdWords, ou bien un effet de bord d'un des critères pris en compte par l'algo. Mais je vois mal comment l'algo pourrait analyser une baisse de trafic dû à l'arrêt des AdWords et donc pénaliser le positionnement du site en seulement 2 jours !

AntoineW    15 avril 2011 Répondre à ce commentaire

D'accord avec Jean-Marc, ne jamais stopper brusquement des campagnes, ne serait-ce que pour l'indice de qualité.

agence web toulouse    16 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Je pense qu'il est possible qu'il y est une corrélation entre Adwords et SEO.

Mon point de vue est qu'il faut arrêter de considérer Google comme un géant qui ne pense qu'au bien être de ses utilisateurs, quel qu'il soit. Non, Google est une entreprise qui cherche le profit. Pourquoi ne favoriserait-elle donc pas les entreprises qui mettent un peu de beur dans les épinards ?
Ça me rappelle le coup de "Google pénalise les moteurs de recherches et annuaires". Mais sérieusement, Google pénalise ses concurrents ? Meuh non, il ferait pas ça quand même... Elle ne va pas les avantager dites-moi, si ? De plus, un moteur qui dépend d'un autre.. Enfin bref.

Sinon, pour revenir à ce cas précis... Une chute le même jour est très improbable. A mon avis, oui il existe un rapport adowrds/SEO mais, ici, c'est un problème de configuration GGA. Tout du moins, je l'espère.

Transpalette    16 avril 2011 Répondre à ce commentaire

J'ai également vu ce scénario. Par contre j'ai également constaté que le référencement pour les utilisateurs de blogger à l'air d'être plus rapide que sur les autres (peut être est ce juste une idée reçue)

Ludovic    21 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Je ne pense pas que Google va faire comme ces erreurs car il va se détruire.

streaming    24 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Tiens tiens, je pensais avoir rêvé ! Moi aussi j'ai maintes fois constaté le rapport direct entre l'arrêt d'une campagne AdWords et la chute des positions.

C'est quoi cet indice de qualité dont tu parles, agence web toulouse ? Tu peux nous en dire plus ?

referenceur haute savoie    26 avril 2011 Répondre à ce commentaire

C'est intéressant de savoir que Google peut nous pénaliser en cas d'arrêt de service payant tel que Adwords même si cela est un peu abusé de la part de Google.

En effet, le SEO a sans doute pris du temps pour travailler sur le référencement naturel et tout ce travail n'a servi au final à rien...

xp51    02 mai 2011 Répondre à ce commentaire

Hummm... si on exclut l'erreur humaine de GA, c'est très étonnant. Et sur un trafic de 10 clics par jour, comment peut-on en tirer des conclusions ?

Quelle était l'antériorité du site, et l'antériorité du domaine ?
Il est possible que la prime de fraicheur parfois constatée et la punition pour les nouveaux sites se soient appliqués le même jour ?

Sinon, on peut aussi poser la question à l'envers : qui a déjà vu une corrélation positive entre le lancement d'une campagne Adwords et le trafic en ref nat ?

comparateur assurance    03 mai 2011 Répondre à ce commentaire

j'ai constaté ceci, après l'arrêt d'une campagne adwords, l'algorithme de google déclasse certains mots clé, en général on obtient une variation pouvant aller de 3 à 15 position suivant le mot clé donc c'est bien réel

iposter    06 mai 2011 Répondre à ce commentaire

C'est le problème quand on est face a une entreprise qui représente plus des 2 tiers des recherches sur internet, ils font ce qu'ils veulent. difficile de lutter face à eux.

Rémy    19 mai 2011 Répondre à ce commentaire

Je confirme le lien entre l'arrêt d'adwords sur google en naturel. J'ai eu une chute libre du nombre de visites quelques jours seulement après l'envoi d'un recommandé pour annuler mes campagnes adwords. Il n'y avait donc pas encore l’arrêt des campagnes puisqu'il y a un préavis d'un mois. (Je passe par un revendeur local à qui j'achète en masse des "clics").

sam    06 juin 2011 Répondre à ce commentaire

Cela fait froid dans le dos !
Une fois qu'on a mis le doigt et en l'occurence des euros dans adwords, on est piégé !
On est obligé d'en faire tout le temps, sinon gare aux sanctions...

marc    13 juin 2011 Répondre à ce commentaire

Bonjour,

je viens de lire ce post et ses commentaires et je trouve tout le monde un peu "bete" (désolé mais ce n'est pas méchant...)

1- Dans le graphique adwords, le client achetait 15/20 visiteurs par jours au clic
2- Du coup si le client arrete adwords, il perd les 15/20 visiteurs /jours
3- dans analytics il n'avait que 15/20 visiteurs / jours

ca veut dire que :
A-il n'avait aucun(quasi) visiteurs via referencement naturel ou liens
B-Ses seuls visiteurs il les payait...

Du coup j'vois pas le probleme, google ne l'a pas du tout pénalisé, il a arreté adwords, il n'a plus ses visiteurs payant (il n'avait que ca)

il n'a pas de referencement naturel sur son site c'est tout...

mitirapa    05 août 2011 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.