Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Achat / vente de site e-commerce : opportunité ou coup de poker ?

27 août 2013Commentaires (15)

site e-commerce a vendreLe rachat de sites e-commerce est une activité en plein essor. Plutôt que de partir de zéro, reprendre un site e-commerce déjà existant semble être un moyen rapide et efficace de se lancer dans la grande aventure de la vente en ligne. Mais est-ce vraiment une opportunité à chaque fois ? Que valent réellement les sites qui sont proposés à la vente ?

Mon constat est que les bonnes affaires sont rares. Officiellement, ces e-commerçants qui se sont lancés il y a quelques années veulent désormais récupérer le fruit de leur travail, et de manière logique, vendent leur site au plus offrant

Mais bien souvent, la véritable raison de cession, rarement évoquée, est que la plupart de ces e-commerçants ont rarement réussi à gagner leur vie durant les 3-4 ou 5 années d’exploitation de leur activité. Et ils jettent l’éponge, en essayant de récupérer une partie de leur investissement.

Ce triste constat n’est pas issu de mon imagination, mais d’une quinzaines de dossiers que nous avons eu entre les mains ces derniers mois chez Skeelbox, via des acheteurs qui souhaitaient réaliser un audit de site e-commerce à vendre avant de finaliser une acquisition.

Lire la suite de l'article Achat / vente de site e-commerce : opportunité ou coup de poker ? 

09:56 Publié dans Reflexions sur l'e-commerce | Lien permanent | Commentaires (15) | | | |  Imprimer

Commentaires

Personnellement, j'opte pour partir à partir de zéro qu'à acheter un site déjà existant. Puisque le propriétaire à penser à vendre son site, cela signifie souvent qu'il n'a pas réussi avec son site pour booster ses affaires. Donc, à mon avis, le site a une mauvaise réputation.

comparateur de banque    28 août 2013 Répondre à ce commentaire

Effectivement très en vogue actuellement, perso je ne m'y risquerai pas du tout, on ne peu être sur du travail effectué par le webmaster en terme de référencement, le pingouin n'est pas loin !

fred@e-commerçant    28 août 2013 Répondre à ce commentaire

Bonjour
C'est très intéressent cet article. Il est nécessaire de bien discuter avant d'acheter un site e-commerce et attendre la bonne occasion. Merci pour le partage.
Cordialement.

juniver    29 août 2013 Répondre à ce commentaire

Bonjour
J'ai bien aimé cet intéressent article et je vous remercie pour le partage. Il faut prendre le temps suffisant avant de prendre une décision. Pour acheter un site e-commerce et être réussi, il faut attendre la bonne occasion.

karine    29 août 2013 Répondre à ce commentaire

Tellement vrai. J'ai même vu des ecommerçants qui s'étaient fait embobiné par un vendeur : le site fonctionnait tout seul et était automatiquement traduit dans de nombreuses langues (en fait c'était un Prestashop qui nécessitait de traduire à la main chaque description mais le discours avait été tourné de telle manière qu'ils avaient compris que la traduction se faisait toute seule).

Herve Zarka    29 août 2013 Répondre à ce commentaire

Merci pour ton article, c'est très intéressent. Je pense qu'il faut tout d'abord se demander et faire une petite analyse pour comprendre les raisons de la vente du site sinon si l'occasion se présente , celà pourrait être rapporteur.

Annonces en Belgique    30 août 2013 Répondre à ce commentaire

C'est pas évident de trouver une bonne occasion et un site intéressant.En plus coté référencement, on ne connait pas réellement les actions qui sont faites. Peut être que le site est déclassé par Google!!!Donc il faut faire attention.

Publier annonce Tunisie    30 août 2013 Répondre à ce commentaire

Il y a certainement des pépites en or parmi les sites ecommerce en vente, mais celles-ci sont noyées dans la masse des sites litigieux ou de peu de valeur. La qualité du référencement effectué est clairement l'un des facteurs le plus important à prendre en compte à mon humble avis.

Ensuite, acheter simplement un site pour le continuer dans sa lancée n'est pas ce qu'il y a de mieux. Le rachat d'un site doit être une base pour un projet additionnel en cohérence avec le thème du site racheté. Ainsi, on démarre avec une longueur d'avance.
Mais dans tous les cas, je préconise une étude minutieuse (via professionnels) du site que l'on souhaite racheter.

MaxR    04 septembre 2013 Répondre à ce commentaire

Bonjour,
comment calcule-t-on le prix d'un site Internet. Disons que le e-commerce qui veut être vendu n'a pas de stock, pas de machines, pas de newsletter. Il faut regarder quoi à par le bénéfice sur un an ?

Vincent    04 septembre 2013 Répondre à ce commentaire

Pour répondre à "Comparateur de banque":
Certain e-commerçants peuvent vendre leur site e-commerce car ils n'ont plus envie, à cause de mauvaise gestion financière ou encore parce qu'ils ont eu une nouvelle opportunité professionnelle.
Je pense donc qu'il est inutile de généraliser. Tous les sites à vendre ne sont pas nuls et peuvent être une bonne base pour recommencer un business.

Sebastien    05 septembre 2013 Répondre à ce commentaire

perso je vois le rachat de sites e-commerce ou pas comme un énorme coup de poker et cela pour plusieurs raison, la première c'est que l'on est tributaire de Google et si on a pas une bonne visibilité du référencement effectué par l'ancien propriétaire on risque la sanction a plus ou moins long terme. Après sur les éléments purement commercial c'est comme racheter un bail, mais perso je pense qu'il vaut mieux partir de zéro et monter doucement en gamme

Laurent    05 septembre 2013 Répondre à ce commentaire

Reprendre un site ecommerce, c'est comme reprendre une boutique physique : les risques sont souvent liés à l'historique. Que s'est-il passé avant ? Pourquoi vend t-il ? Quelle est l'histoire de la boutique. Parfois certains entrepreneurs ont de l'or dans les mains mais n'ont pas su l'exploiter. Le plus gros risque à mon sens, est le référencement du site. Il faut s'assurer que le nom de domaine n'a pas de passif avec Google.

Jude    08 septembre 2013

J'avais trouvé quelques offres sur fusacq, un site de fusion acquisition, mais bon les prix étaient surévalués... il y a tellement de projets qui ont été fait à l'envers, de sites vraiment nuls en terme de design ou positionnement marketing, sans même parler de référencement.

Avoir soi même une copétence en seo ou design fait gagner du temps : on peut racheter un fond de commerce et le rendre rentable si son problème est l'UX par ex...

Tom    07 septembre 2013 Répondre à ce commentaire

@Laurent, je trouve justement que si le passif du site sur Google est bon, cela peut être un bon tremplin pour la personne qui reprend le site.
Mais, je pense surtout qu'il ne faut pas se fier qu'à Google, il faut lors de la reprise avoir une stratégie de relance bien ficelé.

Touffail    13 septembre 2013 Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Bel article Ludovic!

- Générer du traffic n'a jamais été aussi compliqué.

- Se faire référencer dans les moteurs de façon durable devient aussi compliqué. l'historique d'un site ou d'une URL étant un critère indéniablement pris en compte par les moteurs.

- Pas une seule niche e-business ou e-commerce n'a pas son pionnier, son embryon existant quelque part.

Les entrepreneurs réalisent qu'il y a clairement des avantages à reprendre et repartir d'un existant, le retravailler, le ré-orienter, le repositionner.

Nous pensons réellement chez Vente2Site.com qu'il s'agit d'une tendance de fond durable.

Enfin, les obligations pour survivre à devenir cross plateformes (non seulement site web, mais aussi mobile, IOS et Android, mais aussi app facebook etc etc...) font que beaucoup de sites ont eux-mêmes intérêt à reprendre des "briques" existantes au lieu de les recréer de A à Z.

Enfin, le gros avantage en reprenant un site existant, est que vous reprenez une clientèle, une communauté. Quelque soit sa taille, quoi de mieux pour confronter vos idées que d'échanger directement avec un échantillon de vos consommateurs cibles? Même très petite, une acquisiton peut vous permettre d'éviter pas mal d'erreurs potentielles liées à la création pure ex nihilo.

Sebastien Blanchard    17 septembre 2013 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.