Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trophées Favor'i e-commerce : la FEVAD oubli (encore) les petits e-commerçants

27 novembre 2009Commentaires (9)

banner.jpg

Hier soir a eu lieu à Paris l'élection des meilleurs sites d'e-commerce, à l’occasion de la Nuit des Favor’i, organisée par la FEVAD.

A l'annonce de cet événement, j'étais plutôt enthousiaste. Je me disais :

"Ca va dans le bon sens. C'est un évènement important pour montrer que le e-commerce se porte bien, et encourager son développement auprès des TPE/PME. Ca en fera surement réfléchir quelques un sur l'opportunité que peut représenter la vente en ligne pour leur activité."

Bien sûr, je pensais (naîvement) que cet évènement concernerait aussi les "petits" e-commerçants, qui représentent 90% de sites d'e-commerce.

Puis lorsque j'ai regardé il y a quelques jours la liste des nominés aux différents trophées, j'ai halluciné. Tous les mastodontes du secteur de l'e-commerce était là, les Amazon, La Redoute, la FNAC, Décathlon, Ventes privées, Rue du commerce, et ...  pas l'ombre d'un site faisant moins de 10 millions d'euros de bénéfices. Pas l'ombre d'une boutique sous Magento, Prestashop, Oxatis, PowerBoutique, ou Rentashop !
Pourtant, il y a plus de 49 000 e-commerçants au dernier comptage, et certains méritent vraiment d'être plus connus.

C'est donc ça l'e-commerce en France d'après la FEVAD ? Une centaine de sites, toujours les mêmes (certe, qui génèrent 80% du CA du e-commerce français, mais est-ce important ?), se congratulant entre eux de la meilleure campagne marketing, de la meilleure inovation, du meilleur design. Forcément, quand on a 150 000 euros de budget pour faire une campagne marketing, ou créer un site internet, ça me ferai mal qu'il soit moche ! Et ne me parlez pas de Cdiscount, eux, ils font exprès de rester moche pour ne pas désorienter leurs fidèles visiteurs.

Bref, je suis vraiment déçu de la tournure que garde cet événement au fil des ans, alors que le contexte actuel voudrait plutôt que la FEVAD encourage les petites enteprises en les mettant aussi à l'honneur des Favor'i. La FEVAD travaille d'abord pour ses adhérents, OK, mais là, ce genre de trophée n'a plus aucun intérêt, tant il n'y a aucune surprise, de découvertes intéressantes.

Apparament, je ne suis pas le seul à partager cet avis : http://www.blog-ecommerce.com/le-gagnant-est-capitaine-co...

Pour finir, je vous mets en téléchargement les chiffres clés du e-commerce en 2009. Ca donnera au moins un semblant d'utilité à cet article :-)

Image 5.png
PS : Bravo au Capitaine Commerce, élu blog e-commerce de l'année.

16:55 Publié dans Reflexions sur l'e-commerce | Lien permanent | Commentaires (9) | | | |  Imprimer

Commentaires

Peux-tu donner des exemples de petits sites, alors ? (Tu as sans doute des noms de t^te, et des préférés ou des sites qui t'ont marqués.)

Mathias Poujol-Rost    29 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

oui j'en trouve toutes les semaines au gré de mes pérégrinations sur le web. Par exemple http://www.ludovicpassamonti.com/archive/2009/11/06/beaux-sites-design-internet-boutiques-ecommerce-prestashop.html

LA FEVAD pourrait faire des trophées PME par secteur d'activité comme "Produit bio", "prêt à porter", "mobilier", "loisirs créatifs", etc...
Certes le choix est très vaste, mais avec un peu d'organisation, et d'anticipation, cela doit être faisable.

Ludovic    30 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

C'est vrai que la FEVAD pourrait créer, par exemple, une catégorie meilleur nouveau site qui favoriserait un peu plus des sociétés moins connues.

On pourrait aussi imaginer un autre concours pas organisé par la FEVAD...

Olivier    30 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Je suis en partie d'accord avec vous, mais une petite remarque quand même :)
Il y a 1 p'tit site qui a été récompensé : consoGlobe.com, pas de gros budget marketing, indépendant et une boutique sous Prestashop :p

Comme quoi la Fevad se tourne aussi (de temps en temps) vers les petits...

Buzzdelirium    30 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Bonjour Olivier,

"On pourrait aussi imaginer un autre concours pas organisé par la FEVAD..."
> Franchement...je me suis fait aussi la remarque. Si l'embryon d'une telle initiative venait à pointer le bout de son nez en la matière, je serai ravi de pouvoir y apporter mon énergie et mes idées pour la concrétiser.

Chiche Captain ? ;-)

Ludovic    30 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

@buzzdelirium : Exact ! je l'avais oublié tellement il était étouffé par les mastodontes.
Cependant, je ne suis pas certain non plus qu'on puisse dire que c'est un "petit". Jean-Marie Boucher, fondateur de ConsoGlobe est quand même l'ancien Responsable e-commerce de La Redoute et du Groupe Redcats (la filiale VPC de PPR), il est un peu dans le sérail de la FEVAD depuis quelques années... et sa brochette d'investisseur n'est pas mal non plus.

Ludovic    30 novembre 2009 Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je trouve ton billet très encourageant pour les PME/TPE en découvrant que l'on peut se lancer dans le eCommece.
La FEVAD adopte une position très semblable à ce que l'on connait dans certains milieux lobbyistes.
Je crois qu'il ne faut pas non plus s'enflammer, quand on regarde amazon c'est le site, qui pour moi à le plus mal évolué depuis 8 ans maintenant, car lorsque vous cherchez un produit (par exemple un CD) vous vous retrouver avec 5 résultats avec 40 prix différents en neuf et en occasion et même certains indisponibles (faites donc une recherche sur le dernier album de Mika "The Boy Who Knew Too Much"). Je trouve que le service client est bien mais l'offre est incompréhensible.
Après, certains se gargarise devant des design de eCommerce qui ne viennent juste que de certains précurseurs. Vous rappelez vous marcopoly, ne trouvez vous pas que beaucoup de site reprennent la structure de ce vieux site ? Et je pourrais vous en citer d'autres car c'est vraiment au début des années 2000 que l'on à créé les standards (qui évoluent) du eCommerce.
Je ne veux pas faire mon "vieux con", le gargarisme de certain fait peine à voire et humilité de certains nous pousse à se transcender pour satisfaire avant tout le client.

Tanguy    06 décembre 2009 Répondre à ce commentaire

60.000 boutiques en ligne au dernier pointage.. ! La Fevad relaie les statistiques de ses adhérents... Sur le web comme ailleurs, il faut un gros budget pub pour se faire une place. Alors on peut faire du volume pour taper dans les marges bénéficiaires et réduire les prix... On devrait bientôt assister à la concentration du secteur... Seuls les gros et les spécialistes survivront ...

alain    21 juillet 2010 Répondre à ce commentaire

Trophées Favo’i2012 de la Fevad
Meilleurs site BtoB :
Ldlc-pro.com -Raja N°2 – Otto Office N°3
Amazon : meilleur site de l’année.
Quel mauvais goût, quelle bonne blague !
La Fevad fille de la VPC n’est vraiment pas encore à la page !
Qu’est-ce qu’ils ont bien pu trouver à ces sites « has been » ?
On a beau regarder ces sites sous tous leurs aspects on n’y trouve rien qui puisse justifier un tel choix, si ce n’est l’incompétence du jury.
Faut-il rappeler aux grands spécialistes membres du jury de la Fevad que la plupart de ces sites ainsi que bien d’autres tels que ceux de Manutan , JMbruneau, JPG, Bernard… autres dignes membres de la Fevad, ne sont pas des e-commerçants mais des Vépécistes mettant leur site à la disposition de leurs clients pour seulement passer des commandes rapides.

Rien à voir avec les pure-players qui sont les vrais acteurs Btob du net.
Faut-il rappeler l’échec cuisant de Manutan quand il a essayé de faire du vrai-business avec Ipso Presto. Crée en 2000 et enterré en 2011 avec seulement 4604K€ de CA et une perte cumulée dépassant 10M€.

Bref la Fevad a confondu les trophées de l’e-commerce avec les trophées de la VPC

John Cage    11 décembre 2012 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.