Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment choisir son nom de domaine composé

08 décembre 2010Commentaires (29)

banner-domaine.jpg

A chaque fois que je travaille sur un nouveau projet avec un client qui n’a pas encore déposé son nom de domaine, la question du choix de ce nom prend vite des proportions surprenantes.

J'arrive même à sentir une angoisse du créateur d’entreprise sur ce point parcequ’il a lu dans des forums spécialisés que le nom de domaine est très important pour son futur référencement, et qu’il devrait contenir des mots clés descriptifs de son activité pour faciliter son apparition en premier sur les requêtes liées à son activité. Nous savons que l'art du référencement est plus subtil que ça, mais c'est trop tard, c'est dans sa tête...

L’autre constat est qu’il est de plus en plus difficile de trouver des noms de domaines simples. Il faut, de plus en plus, penser à des noms composés, ce qui nous emmène vers 2 questions incontournables :

  • Faut-il absolument mettre des mots clés dans son nom de domaine ?
  • Vaut-il mieux utiliser la version sans tiret ou avec des tirets ?

De mon point de vue, il y a 2 aspects primordiaux à considérer pour choisir un nom de domaine composé :

  • Les conséquences sur le référencement naturel du site, bien sûr
  • Les conséquences sur son utilisation en communication / marketing

 

Mots clés ou pas mots clés pour mon nom de domaine ?

L'insertion de mots clés dans son nom de domaine peut parfois donner un avantage naturel en visibilité et compréhension de votre activité par rapport à de sites concurrents qui n'ont pas fait cette démarche. Entre Chaussettes.com et Broussaud.com, la différence est très claire. Pour autant, les 2 sites sont côté à côte sur la 1ère page de Google, donc le mots clé ne semble pas donner un net avantage à celui qui porte le nom générique de ses produits.

Autre exemple, sur la requête « Consultant e-commerce Freelance ». Mon blog apparait est en 1ère position, et pourtant, il n’y a aucun des 3 mots clés dans le nom de domaine Ludovicpassamonti.com.

NDD-tiret1.jpg

Il n'y a donc pas de règle absolue sur ce point, et donc pas lieu de faire une dépression si le nom de domaine qui contient les mots clés dont vous rêvez n'est plus disponible.

 

Tiret ou pas tiret ?

Sur la question des tirets / sans tiret,  le web fourmille de fil de discussions dans les forum SEO qui finissent tous en débat sans fin, car personne n’est véritablement en mesure d’apporte des preuves concrètes et sérieuses sur la meilleure efficacité pour le référencement de l’un par rapport à l’autre.

Donc je ne vais pas beaucoup faire avancer le débat sur ce point. Je me permets juste d’apporter ma vision des choses, à savoir : tiret ou pas tiret, peu importe. La problématique des tirets est de mon point de vue mineure, voire insignifiante pour le SEO car quelque soit votre choix, cela ne vous dispensera pas d’un important travail d’optimisation du contenu et d’une stratégie de netlinking, pour viser le Saint-Graal de la 1ère place dans Google.
La encore, il ne faut donc surtout pas orienter votre choix d’un nom de domaine sur ce seul critère.

 

Le plus important est le titre et le descriptif des pages

Ne perdez pas de vue que ce qui incite le plus à cliquer sur un lien depuis une page de résultats n’est pas l’URL des sites, mais le titre et le descriptif des pages proposées.

Il est donc tout fait possible d’avoir un nom de domaine avec ou sans tiret, sans aucun des mots clés de votre activité, tout en étant très bien positionné.

Dans l’exemple ci-dessous, on voit bien que sur la requête « Recette de cuisine facile », les sites proposent tous les cas de figure, et ce n'est pas celui qui contient Recette-cuisine-facile" qui est en 1er.

NDD-tiret2.jpg

Pourtant les sites Recettedecuisinefacile.com et Recette-de-cuisine-facile.com existent, et correspondent en tout point à ma requête, mais ils ne sont pas dans les 5 premières pages des résultats.

Voilà qui relativise la question des tirets, et des mots clés dans une moindre mesure, mais qui remet au goût du jour l’importance des balises et du contenu.

 

Nom de domaine et supports de communication offline

Etrangement, c'est lorsque l'on sort d'internet que la question des mots clés et des tirets prend toute son envergure. En effet, un fois sortie des moteurs de recherche, il n'y a plus de problématique de positionnement, mais une problématique de compréhension de l'activité et de mémorisation du site. Et là, ça change tout !

 

La compréhension de l'activité

Brouzouf-rigolo.com et Jouet-bebe.com sont dans le même bateau... Les 2 sites vendent des jouets pour bébés et démarchent des fournisseurs au téléphone, communiquent en faisant de l'affichage, en faisant des spots radio, etc...

D'après vous qui va être le plus facilement compris, le mieux perçu ?

Bonjour, je suis le PDG de Brouzouf-rigolo.com.

Ha OK... et il faut quoi votre site ?

Je vends des jouets pour bébé.

Ha OK...  Et ça s'écrit comment ?

 

Par contre :

Bonjour, je suis le PDG de Jouet-bebe.com.

OK... donc vous proposez des jouets pour bébé. Vous êtes fabricant ou distributeur ?

La visualisation

Au niveau print (affiche, flyer, écran) ou dans un spot TV (je vous souhaite d’avoir un jour ce luxe) : le tiret est souvent souhaitable car il n'est pas aisé de lire un nom composé de 2 mots soudés.

Je fais parti des ceux qui pensent que le tiret favorise la lisibilité (et donc la mémorisation instantanée) d’un nom de domaine composé. Cela est d’autant plus valable lorsque le premier mot se termine par une voyelle et que le suivant commence aussi par une voyelle. Démonstration :

  • Retrouvez toutes nos offres sur www.economieeau.com > pas facile à lire n’est-ce pas ? ;-)
  • Retrouvez toutes nos offres sur www.economie-eau.com > là, c’est tout de suite plus simple.

ou

  • Retrouvez toutes nos offres sur www.bagueenemeraude.com > peu lisible
  • Retrouvez toutes nos offres sur www.bague-en-emeraude.com > bien lisible 

 

La prononciation

Par contre pour une prononciation orale du nom de domaine, la problématique s’inverse complètement : le tiret est à proscrire. Imaginez, en rendez-vous, ou au téléphone :

Bonjour, je suis l’auteur du blog Ludovic tiret Passamonti point com

 

Ou à la radio avec un domaine comme Promo-bijoux.com:

Pour profiter de nos offres, rendez-vous sur promo tiret bijoux point com !

Pas terrible…

 

Pire, imaginez le résultat avec un site qui a 2 tirets dans son nom de domaine, comme Coin-des-affaires.com :

Pour profiter de nos offres, rendez-vous sur coin tiret des tiret affaires point com !  

C’est incompréhensible.

 

En conclusion : pour choisir un nom de domaine composé, pensez marketing d'abord, SEO ensuite.

C'est une opinion qui n'engage que moi, mais je conseille plutôt de se concentrer sur les conséquences en terme de marketing et de communication d'un nom de domaine composé, plutôt que de se focaliser sur l'aspect SEO. Il y a tellement de facteurs qui entrent en compte dans un bon référencement naturel qu'il n'y a pas lieu de se prendre la tête pour une question de tiret ou de choix des bons mots clés.

Le plus important est que les fondamentaux marketing de votre nom de domaine par rapport à l'activité de votre société soient bons.

Demandez-vous plutôt si votre stratégie de développement se base uniquement sur une visibilité dans les moteurs de recherche, ou si vous allez aussi faire de la communication offline ? Votre plan de communication prévoit-il d'imprimer des flyers, des affiches 4X3 ou d'envoyer des communiqués de presse ? Allez vous faire une campagne de spot radio ? Si vous lancez une nouvelle marque sur le marché, sa visibilité immédiate dans l'URL est importante.

Gardez en tête qu'un bon référenceur sera capable de bien positionner votre site, quel que soit son nom de domaine. Donc laissez le travailler, et restez concentré sur le reste.

11:51 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (29) | | | |  Imprimer

Commentaires

J'aime bien votre vision pleine de bon sens qui replace le marketing et le SEO à leurs places.
A mon sens, la communication facile sur le site et la mémorisation du nom de domaine par l'internaute sont des points clés, alors que souvent on se focalise sur le SEO sans se mettre à la place de l'internaute.

zanskar    08 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Pour compléter tes dires sur la premiére partie de ton article, je peut te confirmer que la sélection d'un nom de domaine avec des mots clés est important dans un secteur concurrentiel mais que cela ne fait pas tout car plusieurs autres criétéres entre en jeux :

- L'historique de nom de domaine : En effet Google archive l'historique du nom de domaine et l'utilise pour le référencement. C'est pour cela que l'on peut voir des sites très vieux non optimisés SEO sortir sur des combinaisons très générique

- Le page Rank : Même si il est moins utilisé qu'auparavant c'est toujours un critére important

Et bien d'autres ...

Comme indiqué dans ton article, les titres, balises , contenu rédactionnel sont très importants ainsi que l'actualisation du site !

warwitch    08 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Voilà un article plein de bon sens. J'ajouterai, à la fois pour une bonne communication et une protection de son nom ou sa marque sur Internet, qu'il est préférable d'enregistrer toutes les variables d'un nom de domaine : pluriel, singulier, avec ou sans tiret, .com et .fr, etc. Cela est d'autant plus important lorsqu'une partie de sa communication a lieue offline (radio, print, etc). J'en parle sur le billet http://dofollow.bz/?post/2010/06/03/Choisir-un-nom-de-domaine sur mon blog.

Christophe de CCD Design    08 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

@Zanskar : merci. Comme il n'y pas de règles établis dans le web et le e-commerce, il faut bien s'appuyer sur quelque chose pour donner des conseils : le bons sens et l'expérience me semblent une base intéressante ;-)

@Luc : Merci pour tes précisions. Je ne voulais pas faire un article sur le fonctionnement du référencement naturel, donc je laisse le soin d'en parler aux lecteurs qui maitrisent le sujet ;-)

@Christophe : Tout a fait ! Ca peut permettre d'éviter des belles prises de tête juridiques en cas de domain squatting.

Ludovic    08 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous,

concernant le paragraphe 'visualisation' de cet excellent article (comme d'hab...) une solution simple pour l'heureux propriétaire d'un NDD tout attaché, sans tiret, peut consister à insérer un simple intervalle, exemple :

Chateau des fougeres.com

ce qui ne me semble nullement déplaisant au plan graphique) dans sa communication print s'il craint l'illisibilité potentièle d'un :

www.chateaudesfougeres.com

il y fort à parier que l'internaute, peu friand d'efforts supplementaires tapera simplement, le moment venu : www.chateaudesfougeres.com

Qu'en pensez-vous ?

Xavier

Xavier - Chambre d'hôtes à Trouville    08 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Tout à faire Xavier, c'est vrai qu'en print, on peut prendre quelques libertés sur ce point, et l'idée de l'intervalle entre chaque mot clé du NDD est une piste intéressante pour améliorer sa lisibilité.

Ludovic    08 décembre 2010

Pour ma part, je préfère jouer sur la couleur des mots en print lorsqu'on a affaire à un domaine sans tiret ("chanteau" et "fougeres" d'une couleur, "des" d'une autre). On limite ainsi au maximum les erreurs de saisie et donc la perte d'un client potentiel qui a pourtant fait l'effort de saisir une URL dans son navigateur.

Christophe de CCD Design    09 décembre 2010

Bonjour Ludovic,

Merci pour cet article intéressant et merci d'avoir cité mon blog en référence !

La question du tiret est sans doute l'une des plus posées en matière de choix de nom de domaine. Je m'en étonne d'ailleurs avec un certain amusement, tant la réponse me semble évidente : dans 90% des cas, un tiret ne peut QUE "complexifier" le nom de domaine, pour la bonne raison qu'il lui rajoute mathématiquement un caractère et qu'en termes de valorisation, "plus c'est court, plus c'est bon". Il suffit de passer en revue la liste des sites/marques les plus populaires sur Internet. De mémoire, des sites de référence qui utilisent un tiret dans leur nom, vous en connaissez beaucoup mis à part voyages-sncf.com ? A l'échelle mondiale, c'est encore plus flagrant.

Dans 10% des cas restants, il peut toutefois y avoir un intérêt à intégrer un tiret dans son nom de domaine :

- pour séparer deux voyelles (energieeolienne.com VS energie-eolinenne.com)
- pour reproduire un nom qui s'orthographie avec un tiret (bien-etre.net)
- à titre d'enregistrement défensif pour "couvrir" son nom de domaine composé sans tiret (voyages-sncf.com VS voyagessncf.com)

Niveau SEO, on ne me fera pas croire que les moteurs ne sont pas capables en 2010 de faire du "word splitting" avec 99% de pertinence.

Cette espèce d'attirance incontrôlable pour le tiret est un phénomène bien français : dans la vaste majorité des pays grands consommateurs de noms de domaine, la question ne se pose même pas : sans tiret > avec tiret. Même dans une langue comme l'allemand (plus de 14 millions de .de contre 2 millions de .fr) où les mots composés sont foison, le tiret est perçu comme un boulet en matière de noms de domaine.

Je n'espère pas faire changer d'avis les ayatollah du tiret pour autant, loin de là :-)

Nom de domaine    08 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Merci pour ce complément d'information très intéressant.

Au pire, un site qui a déposé les 2 versions de son nom de domaine peut utiliser la version sans tiret pour son NDD principal et utiliser celui avec des tirets dans sa communication print. Il y a toujours une solution si on réfléchi avec du bon sens ;-)

Ludovic    08 décembre 2010

Bon article ! Je ne conseillerai que trop de travailler en priorité un nom intelligible et compréhensible en priorité par l'internaute plutôt que par le moteur. Et oui, Google sait retrouver deux mots collés dans une URL en 2010 :-)

-Eviter les NDD à rallonge
-Eviter les - si non absolument necessaires (se contenter de les utiliser pour séparer deux voyelles)

Par contre en ce qui concerne l'allemand et le trait d'union, il est à rappeler que nos amis d'outre Rhin composent leurs mots comme ils le souhaitent en les collant l'un à l'autre, donc nul besoin de trait d'union dans leur cas :-)

Guillaume    20 décembre 2010

Bonjour Ludovic,

Merci pour cet article qui m'a beaucoup intéressé et qui confirme/complète pas mal de mes interrogations sur le sujet.
Mais à ton sens qu'en est il des noms de domaines avec mots anglais dans l'url pour utilisation francophone? Est ce que la aussi il faut privilégier l'aspect marketing au SEO?
Merci.

Sophie

Sophie    08 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

je ne vois pas l'intérêt d'un mot anglais si tu vises le marché français. Tu as un cas précis à soumettre ?

A moins que ce soit un nom de marque ou un mot anglais francisé. Regarde le potentiel de requêtes sur le mot avec le générateur de mots clés Google.

Ludovic    08 décembre 2010

L'intérêt est justement purement marketing mais je préfère encore mettre à la poubelle quelques bonnes idées de com plutôt que de me planter sur le nom de domaine... mais si j'arrive à concilier les 2 c'est encore mieux... d'ou ma question.

Sophie    08 décembre 2010

et M.... !!
Pourquoi tu n'as pas écrit cet article avant ??? J'ai réservé mes NDD il y a 2 semaines pour mon projet de boutique en ligne, et je viens de me rendre compte en lisant ton article que j'ai fait une connerie...

Merci quand même, mieux vaut tard que jamais ;-)

Matt    08 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Ha bin désolé... j'espère que tu n'as pas 10 NDD à mettre à la poubelle.

Et comme tu le dis, si le site n'est pas encore "live", tu t'évites peut être des ennuis par la suite.

Ludovic    08 décembre 2010

Une problématique à laquelle j'ai été (évidemment) confronté lors du choix de l'URL principale de mon nouveau site: Tilolo.fr.

J'hésitais sur www.ti-lolo.fr et www.tilolo.fr.

Au final, j'ai opté pour le Tilolo sans tiret, en raison justement de la facilité de prononciation.

Sébastien    09 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Merci Ludovic pour cette article
Pour ma part je met un point d honneur a mettre un de mes keywords dans le domaine
Et franchement je vois la difference (c est peut etre de la change et si c est le cas j espere que ca continuera :)

Yonathan    09 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Très chouette nouvelle ! bon courage pour la suite!

Arnoux    10 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

J’ai trouvé que tu clarifie bien et explique les fausses croyances sur le choix d’un nom de domaine. J’utiliserai tes exemples avec mes clients.

Enrico Panaï    10 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Il y a plus simple, réservez tout simplement les deux !
Pour le SEO, le print, le mail : www.d-traiteur.com
Pour l'oral, téléphone : "Regardez sur D traiteur point com", que le client mette le tiret ou pas, il arrivera sur mon site.

Même chose pour la mémorisation. Vu mon logo, et le mot "traiteur", le client DEVRAIT se souvenir qu'il y avait "quelque chose avec un D", il y a donc une chance qu'il tape "D traiteur" dans son moteur de recherche.

(ce qui m'aide à constater que je ne suis que 3ème sur cette requête, c'est con mais c'est une requête à travailler !)

Thierry @ D-traiteur    11 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

@Thierry : à moins qu'au téléphone, l'interlocuteur n'interprète "destraiteurs.com" ;)

Par chance (ou pas), ce nom de domaine est libre !

Rémy    11 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Et tant que j'y pense Ludovic, ne pas oublier de réserver directement les noms sur les réseaux sociaux, ce qui fait partie intégrante de la recherche du nom de domaine !

Facebook n'autorise pas le tiret mais par contre le redirige : nom de page "d-traiteur" est automatiquement redirigé vers "dtraiteur"
Par contre le underscore est bien considéré comme un nom différent.

Sur twitter même combat, quand j'ai réservé mon nom le tiret n'était pas reconnu et il semblerait que maintenant il l'est bien.
Quelqu'un connait-il une astuce pour rediriger des comptes twitter ou tout du moins de les réserver pour les "fusionner" si c'est un jour possible ?

Thierry @ D-traiteur    11 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Bonjour Ludovic,

Selon moi, il y a 2 possibilités. Je met en avant le nom d'une marque ou le nom d'une entreprise ou j'intègre des mots-clés que je sépare par un tiret, question de lisibilité.

amicalement

Lionel@ audit site internet    13 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Merci pour cet article.
J'avais écrit il y a peu un article qui peut être un complément à celui présent ici.
http://site-internet.prestataires.com/protection-du-nom-de-domaine
Notamment je m'interrogeais sur la prise en compte du mot clef de son secteur d'activité pour permettre aux internautes de retrouver un site facilement.
Je pense notamment aux editions- ou nomdufilm-lefilm.com

Matthieu

Moreau Matthieu    14 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Sympa l'article !
ET faire rediriger le nom de domaine sans tiret vers celui avec tiret?
Ca coute un peu plus cher ( mais bon les DN ne sont pas tres chers) et ca pemet d'en parler sans prononcer le mot "tiret".

Par contre si le mot passe bien sans tiret, je suis tout a fait pour le choisir en priorité( la balise title jouant son role a merveille pour preciser les choses)

formation sécurité    15 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

bonjour

article très intéressant.
petite question. je suis un futur éditeur de logiciel.
Je cherche un nom de domaine pour ma société (dois je mettre logiciel ou software dans le nom de domaine)
ex : monnomquejevaisfinirpartrouver-logiciel.com

je pensais en plus du nom de société, réserver des noms pour chaque logiciel.
qui seront redirigé vers la page sur le site de la société.
bonne idée?

aktelle    05 janvier 2011 Répondre à ce commentaire

Bonjour,

merci pour ces informations mais dans le cas le site existe deja depuis plusieurs années faut il en changer ?

Merci d'avance pour votre réponses

Cdt Evelyne

Le pressoir de Bethel    13 janvier 2011 Répondre à ce commentaire

Le mieux c'est sans tiret d'après mes tests perso ;) aprpès tous tes conseils sont très bons merci bcp pour ce billet!

acheter pinceaux    17 mars 2011 Répondre à ce commentaire

Un autre sujet, vaut mieux avoir un site en .com ou .fr pour la france ?
cela a t'il une influence tanjible ?

David    19 avril 2011 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.