Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

5 conseils pour contrôler le coût de votre projet Internet

31 août 2009Commentaires (2)

924524562.png

Nous avons vu dans un précédent article que le coût d'un projet Internet pouvait facilement déraper, sans prendre un minimum de précautions.

Soyons clair. Comme dans n'importe quel autre projet impactant la vie de l'entreprise, la préparation du projet conditionne à 50% sa réussite, sa bonne gestion conditionne les 50% restants.

Il est donc essentiel d'investir sur ces 2 phases cruciales pour sécuriser, puis optimiser son projet au niveau des ressources humaines et financières de l'entreprise.

Voici 5 conseils clés pour contrôler, ou réduire le coût de votre projet Internet.


1. Identifier les besoins pour estimer précisément les ressources nécessaires sur tous les aspects du projet

loupe.jpg - Quels sont les objectifs de l'entreprise ?
- Que faut-il mettre en œuvre pour les atteindre ?
- Quelles compétences internes et externes à l'entreprise vont devoir être sollicitées ?
- Combien de temps va prendre la réalisation du projet ?
- Combien cela va t-il couter, à court terme, et à long terme ?

Cela permet de faire un planning de réalisation, et d'estimer un budget global. Il s'agit aussi de faire un diagnostic qui permettra d'identifier les forces de l'entreprise pour mener à bien son projet, et les menaces pouvant mener à l'échec. Autant des repères cruciaux pour piloter efficacement le projet le moment venu.

 

2. Passer du temps sur la conception du site

conception.jpgJe vois souvent des entreprises qui pensent (à tort) que la conception du site commence au moment de la réalisation graphique, et qui lancent cette phase de production en ayant une vague idée de l'arborescence de leur site et de ce qu'il va ya avoir dans chaque page. Ils attendent de « voir ce que ça pourrai donner » pour commencer à se projeter concrètement dans leur projet, et se poser les bonnes questions.

En réalité, les webdesigners ne sont pas des concepteurs de site, pas plus que les développeurs. Rares sont ceux qui connaissent parfaitement les règles d'ergonomie et d'usabilité selon que l'on souhaite un site d'e-commerce, un blog. Hors, du bon respect de ces règles dépendra l'efficacité de votre site à transformer vos visiteurs en lead.

Il faut donc avoir la réflexion la plus aboutie possible sur le contenu de votre site avant de lancer le travail de production graphique mais aussi le développement technique. Cette réflexion se matérialise sous la forme de plusieurs documents qui sont : le brief créatif, le cahier des charges, et le wireframe. Le wireframe est une représentation filaire du site page par page simulant les grands principes de navigation, ses contenus, et l'ergonomie globale.

Bien rédiger ces documents garantit une économie de temps et d'énergie précieuse pour gérer les prestataires car ce sont les fils conducteurs du projet : ils comprendront rapidement ce que vous souhaitez et iront droit au but dans leur travail (donc moins de jours facturés).

 

3. Investir sur un chef de projet qui maitrise les ficelles du métier

chefdeprojet.jpgConfier la gestion d'un projet Internet à une personne de l'entreprise qui ne s'y connaît pas ou peu, sera une source probable d'erreurs, d'oublis, de perte de temps coûteuse pour l'entreprise.

Un chef de projet dédié et maitrisant tout les process d'un projet Internet permet d'aller plus vite dans la gestion des taches lui incombant, d'être plus efficace dans les relations avec les prestataires, de bien les choisir, et de mieux négocier les prix d'achat.
Si vous souhaitez travailler avec une agence, la disponibilité de votre chef de projet évitera de payer des jours de conception et d'organisation que l'agence vous aurait refacturé en les incluant dans sa prestation.

Si le recours à un chef de projet externe n'est pas envisageable, il est fortement recommandé d'investir dans une formation pour le futur responsable du projet.

 

4. Choisir la bonne plateforme technologique et des outils adaptés à vos besoins

datacenter.jpgPour choisir une solution logiciel ou apprécier la bonne adéquation d'une proposition technique avec les besoins réels de l'entreprise, l'idéal est de se faire accompagner par un spécialiste indépendant. Les risques de se retrouver avec une solution technique surdimensionnée (donc payée trop chère), ou inversement avec une solution technique en phase d'obsolescence / peu évolutive (donc sources de coûts additionnels à moyen terme) seront limités.

 

5. Choisir un bon prestataire, c'est rarement choisir le moins cher

choix-prestataire.jpgLes moteurs de recherche regorgent d'arnaques d'offres bon marché réservées au TPE/PME car elles sont souvent contraintes dans leur choix par leur enveloppe budgétaire et n'ont pas les connaissances adéquates pour juger de la pertinence du contenu des offres : site Internet pour 10 euros/mois, référencement pour 99 euros/an, fichier d'emails pour 150 euros, ...

Là encore, un spécialiste indépendant permettra grâce à sa connaissance du marché d'orienter l'entreprise vers des prestataires sérieux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix, et non pas que le meilleur prix (qui le reste rarement sur le long terme).

Il peut aussi assumer un rôle de cost-controler car tiers de confiance dans la phase de négociation avec les prestataires (il ne tire pas ses revenus des économies obtenues sur la négociation du budget) en permettant de bien dimensionner l'offre proposée aux besoins réels de l'entreprise.

Ce qui est certain, c'est que désormais, il n'y a plus de place pour l'amateurisme sur Internet : exit le petit neveu étudiant qui fait des sites en HTML dans sa chambre, ou qui bidouille sur Photoshop pour le design.

Quelque soit l'ambition de votre projet, il faut viser la qualité, et investir avec des professionnels dès le départ sous peine de jeter votre argent par les fenêtres car le résultat sera nul, ou impossible à rentabiliser.

 

Vous avez un projet internet ? Ca serai bien le moment de faire appel à un consultant dans le pré ...  ;-)

Je vous offre 1 heure de conseil gratuit au téléphone au 02 35 33 07 50.
ou contactez moi par email Contact(at)ludovicpassamonti.com

22:06 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |  Imprimer

Commentaires

Excellent résumé ! Cela fait toujours son effet quand j'annonce au client que je ne fais que 40% du travail et que lui ou quelqu'un mandaté par lui devra faire les 60% qui restent.

Dans la même veine, j'ai mis en place un petit guide pour aider les porteurs de projet Internet à s'organiser pour réussir leur projet web : http://www.elitwork.com/guide_client.html

Bonne journée.

Nicolas F.    01 septembre 2009 Répondre à ce commentaire

très bon article, cependant il faut encore avoir le budget nécessaire pour faire appel à des services en externe.

betclic turf    15 décembre 2010 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.