Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cher lecteur, qui es-tu ?

21 décembre 2010

sondage.pngFêtes de fin d'année oblige, le blog et son auteur vont prendre quelques jours de vacances.

Avant d'entamer une nouvelle année de blogging, je me suis dit que ça serai bien de vous connaitre un peu mieux, notamment les sujets qui vous intéresssent le plus, votre lien avec le e-commerce, vos remarques, vos envies, etc... dans le but de faire évoluer le blog et le rendre toujours plus utile.

Je vous propose donc un petit questionnaire totalement anonyme (aucune information personnelle n'est demandée) afin de m'aider dans cette tâche.

Merci d'avance à tous ceux qui prendront quelques minutes pour y répondre.

Rendez-vous en 2011 pour un bilan de cette 2ème année de blogging, et les résultats du sondage. D'ici là, passez de belles fêtes.

Si le sondage ne s'affiche pas ci-dessous, cliquez-ici pour le faire apparaitre dans une nouvelle fenêtre.

 

17:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Imprimer

Sur internet, tout se vend : Vaches, robe de pute, sites e-commerce et palettes SNCF

20 décembre 2010Commentaires (13)

mon-bovin.png

A force de surfer plusieurs heures par jour, majoritairement sur des sites e-commerce, je vois parfois des choses étonnantes, qui me font dire "Quand même... fallait penser à le vendre ce truc sur internet !".

Je vous propose donc une petite sélection de sites qui ont retenu mon attention pour l'originalité de leurs produits, de leur concept, ou simplement pour le fun, assorti d'un petit quiz purement inutile mais ludique, pour voir si vous pensez que ca se vend bien ou pas.

Au programme :

Lire la suite

09:37 Publié dans Tout se vend sur Internet | Lien permanent | Commentaires (13) | | | |  Imprimer

Cybershop, une alternative à Magento et Prestashop

19 décembre 2010Commentaires (38)

all_pack.jpg

Sur le marché des solutions e-commerce, le paysage est de plus en plus binaire.

D’un côté, nous avons les solutions SaaS de boutique en ligne clé en main (Rentashop, Wizishop, Kiubi, 42stores, Oxatis, Powerboutique, Myeshop, etc) avec leur principe de location au forfait mensuel. Leur force est leur prix et leur facilité de mise en oeuvre.

De l’autre côté, les solutions open source (Prestashop, Magento, Thelia, Joomla+VirtueMart, etc) qui nécessitent de faire appel à un prestataire pour créer le site. Puissantes, mais qui nécessitent des compétences techniques pointues dans l'entrepise ou un prestataire maitrisant la bête.

Les 2 ont des avantages et des inconvénients. Et puis... il y a quelques solutions hybrides qui associent le meilleur des 2 mondes.

Cybershop en fait partie. C’est une solution e-commerce puissante qui convient à des projets ayant un ambition certaine, ou pour des entreprises ayant déjà l’expérience de la vente en ligne.

Lire la suite

08:00 Publié dans Prestataires e-commerce | Lien permanent | Commentaires (38) | | | |  Imprimer

A propos de la rentabilité d'un site e-commerce

17 décembre 2010Commentaires (6)

Suite au succès de l'article sur le sujet de la rentabilité dans l'e-commerce Combien puis-je espérer gagner avec mon futur site e-commerce ?, je vous ai fait une petite revue de presse orientée "retour aux fondamentaux du e-commerce" pour creuser le sujet :

  • Le e-commerce est t-il rentable ? Un excellent article de Flore Fauconnier du JDN qui dresse un panorama de la bataille qui se joue au somment entre les leaders du e-commerce français, et qui montre que même les plus gros ont du mal à être rentable.

Bonne lecture !

09:30 Publié dans Actualité e-commerce | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |  Imprimer

Rentabilité dans l'e-commerce : combien je peux gagner avec ma boutique en ligne ? ?

16 décembre 2010Commentaires (117)

Image 3.png

J’entends parfois des choses surréalistes avec des prospects qui ont des projets de boutique en ligne. Il y a quelques semaines, l’un d’eux m’expliquait au téléphone qu’il espérait faire 5 000 euros de CA mensuel après 6 mois d’activité, et pouvoir se dégager un salaire honnète au bout d’1 an. Tout cela en vendant des produits cosmétiques pour afros (le secteur pas concurrentiel en plus…) et en payant un webmaster qui ferai partie de l’entreprise.

- Mmmm… bien sûr…. (à ce moment, je sais déjà qu’on ne va pas travailler ensemble). Et vous souhaitez investir combien dans votre projet la 1ère année ?

- Pas plus de 10 000 euros, création du site incluse.

- OK… je vois… (Je vois que vous allez vous vite revenir à la réalité…)

J’en ai eu quelques uns comme ça cette année.

Ma réaction peut paraître étonnante pour les néophytes, 10 000 euros, c'est pas rien, et pourtant, il suffit de réfléchir un peu pour comprendre que vivre de son e-commerce est un long parcours semé d’embûches, et que l’objectif d’un salaire la première année est une douce utopie pour la majorité des e-commerçants qui se lancent.

Gautier Girard a fait une excellente démonstration dans son article Comment calculer le seuil de rentabilité de son site e-commerce, que je vais me permettre de reprendre sur quelques points, et la mettre en perspective avec d’autres chiffres, et ma propre réflexion. L’objectif est de d’apporter une réponse simple, compréhensible par tous, aux questions suivantes :

  • Comment estimer les futurs revenus de mon site e-commerce ?
  • Quels sont les (nombreuses) charges à prendre en compte ?
  • Combien me restera t-il à la fin du mois ?

Lire la suite

07:37 Publié dans Reflexions sur l'e-commerce | Lien permanent | Commentaires (117) | | | |  Imprimer

Lidoli, nouvelle solution de notation et d'avis clients

15 décembre 2010Commentaires (5)

logo-lidoli.jpgConnaissez-vous Lidoli.com, acronyme de Like don’t like ? 

Non ? C’est normal, Lidoli est une jeune startup, nouvel acteur dans le monde des avis clients.

J’ai découvert Lidoli grâce à un commentaire très pertinent sur l’article Comment générer des avis conso sur un site d’e-commerce ? Ce nouveau service semble très prometteur car il apporte une réelle valeur ajoutée par rapport aux outils standard de notation et d’avis client.
Plus exactement, Lidoli propose un système de notation et de commentaires multicritères, entièrement personnalisable. C’est un outil qui s’intègre aux sites e-commerce et qui permet de collecter les impressions des clients après leurs achats, de les synthétiser et de les utiliser pour chercher des produits.

Image 4.png

Image 3.png

Alexis Le Rossignol, Directeur Commercial de Lidoli répond à mes questions et nous livre sa vision sur les nouveaux enjeux liés aux avis clients : la confiance des consommateur dans les avis clients, et Google qui pénalise les sites critiqués (question piège).

La suite de l'article est publié chez Capitaine Commerce.

08:08 Publié dans Prestataires e-commerce | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |  Imprimer

Comment choisir son nom de domaine composé

08 décembre 2010Commentaires (29)

banner-domaine.jpg

A chaque fois que je travaille sur un nouveau projet avec un client qui n’a pas encore déposé son nom de domaine, la question du choix de ce nom prend vite des proportions surprenantes.

J'arrive même à sentir une angoisse du créateur d’entreprise sur ce point parcequ’il a lu dans des forums spécialisés que le nom de domaine est très important pour son futur référencement, et qu’il devrait contenir des mots clés descriptifs de son activité pour faciliter son apparition en premier sur les requêtes liées à son activité. Nous savons que l'art du référencement est plus subtil que ça, mais c'est trop tard, c'est dans sa tête...

L’autre constat est qu’il est de plus en plus difficile de trouver des noms de domaines simples. Il faut, de plus en plus, penser à des noms composés, ce qui nous emmène vers 2 questions incontournables :

  • Faut-il absolument mettre des mots clés dans son nom de domaine ?
  • Vaut-il mieux utiliser la version sans tiret ou avec des tirets ?

De mon point de vue, il y a 2 aspects primordiaux à considérer pour choisir un nom de domaine composé :

  • Les conséquences sur le référencement naturel du site, bien sûr
  • Les conséquences sur son utilisation en communication / marketing

Lire la suite

11:51 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (29) | | | |  Imprimer