Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rendre attractive l'inscription à sa newsletter e-commerce ? C'est possible !

10 août 2011Commentaires (18)

Pourquoi l'inscription à la newsletter sur les sites e-commerce devrait se résumer 99% du temps à un champs de saisie sans intéret ? Dans ce genre :

Image 12.png

Image 5.png 
 Image 4.png  Image 10.png

Combien d'inscriptions spontanées peut-on espérer avec une telle démarche ? Probablement pas beaucoup.

Pourtant, récupérer l'email de ses visiteurs, c'est un peu le grâal du marketeux qui sommeille au fond de chaque e-commerçant. Car une fois que vous avez l'adresse email, vous avez un point de contact précieux pour tenter de transformer votre prospect en client à moindre coût.

Voici quelques conseils pour booster les inscriptions à votre newsletter.


J'ai trouvé sur ce site irlandais une présentation plutôt sympathique et originale de l'inscription à la newsletter. Regardez en bas à droite.

Shop - The Organic Supermarket1.jpg

Une grande étiquette "Notify Me" = "Prévenez-moi" reste collée en bas du site malgré le scrolling vertical, et attire bien l'oeil. Ca suscite la curiosité ,et donne envie de cliquer.

Une fenêtre s'ouvre, et le savoir-faire marketing anglo-saxon se met en action :

Shop - The Organic Supermarket2.jpg

  • un zeste d'impertince "Souscrivez à notre formidable newsletter..."
  • une pincée de ton décalé et d'implication suggérée "Ca me semble pas mal, je signe"
  • un soupçon de rassurance "votre adresse ne sera jamais revendue à une entreprise..."

Secouez le tout, et vous vous retrouvez abonné à la newsletter en quelques secondes.

 

En France, une pratique se répand de plus en plus, c'est la popin d'inscription, une résurection de la très énervante et défunte popup.
Lorsque le visiteur se connecte pour la 1ère fois sur un site, un layer translucide masque la page, et affiche un message d'inscription à la newsletter, qu'il faut obligatoirement fermer pour accéder au site.

motoblouz.jpg

Personnellement, je n'adhère pas à ce type "d'accueil" du visiteur, un peu trop agressif à mon goût, et qui peut devenir énervant quand il apparait à chaque fois que je me connecte à un nouveau site... Si en plus le capping (le contrôle d'exposition) est mal paramétré, ça devient carrément pénible... au point de faire demi-tour.
Mais dans les faits, cette pratique, savamment dosée, donne des bons résultats, et permet d'enrichir plus rapidement sa base de données. En parrallèle, il faut bien surveiller le taux de rebond pour s'assurer que les visiteurs ne sont pas agacés par cet accueil.

Donc en substance, pour améliorer les inscriptions à votre newsletter, quelle que soit la technique que vous choisissez, pensez à répondre aux questions que se posent logiquement tout visiteur :

  • Quels sont les avantages à m’abonner ?
  • Quel type d’information vais-je recevoir ?
  • A quelle fréquence ?
  • Un exemple à me montrer ?
  • Est-ce que mon email sera revendu à une société de webmarketing ?

Et n'hésitez pas à proposer une carotte, une petite récompense, comme un bon de réduction à valoir sur un prochain achat, pour rendre l'inscription encore plus attractive.

Image 13.png

 

Ces articles sur le sujet de la relation client devraient aussi vous intéresser :

22:30 Publié dans Conseils e-commerce, Relation client | Lien permanent | Commentaires (18) | | | |  Imprimer

Commentaires

Je trouve ton premier exemple excellent !

Et comme toi, je déteste le second.
Lorsque j'arrive pour la première fois sur un site et que l'on me demande de m'abonner à un truc avant même que je n'ai commencé la moindre consultation du site, j'ai presque envie de le quitter de suite.

Imaginons un seul instant que lorsque l'on rentre dans un magasin IRL, un gars se jette sur vous pour vous demander vos coordonnées ! Et bien moi je l'envoie balader. Je trouve ces popup très intrusives et désagréables. Elle me donnent une mauvaise image du site dès mon arrivée. Le site a intérêt à être bien ensuite pour rattraper le coup !

Sylvain ( agence web AxeNet)    11 août 2011 Répondre à ce commentaire

Ton analogie avec le vendeur du magasin physique sautant sur le client qui vient juste de franchir la porte d'entrée reflète exactement le sentiment que j'ai aussi.
J'ai le sentiment que le commerçant va me pourrir ma messagerie, surtout si je n'achète pas sur son site !

Ludovic    11 août 2011

Les internautes ont pris l'habitude de repérer ces pièges à spam et peu remplissent ce genre de popup.

Voilà pourquoi une nouvelle tendance plus subtile a vu le jour, notamment chez les pros du webmarketing : le popup apparaît toujours, mais sous un autre prétexte : le cadeau (empoisonné ?).

On va vous offrir un ebook / un pdf / une vidéo / un service en échange de votre email. Et accessoirement, on vous baratinera avec une dizaine d'emails marketing planifiés dans Aweber, mais est-ce utile de vous embarrasser avec ce détail ?

Alors si certains offrent vraiment un contenu à valeur ajoutée, et respectent votre filtre antispam, d'autres auront moins de scrupules. Et là, c'est uniquement le feeling qui permet de faire la distinction.

KRIS3D    16 août 2011

C'est vrai que le premier exemple est parfait, graphiquement c'est une réussite, il n'est pas intrusif mais suffisamment attirant et une fois qu'on à cliqué dessus, la fenêtre très alléchante et rassurante doit bien aider à transformer le visiteur en futur lecteur de newsletter ! C'est très inspirant !

Franck    11 août 2011 Répondre à ce commentaire

Très bien vu cette analogie avec la vie réelle. Certains devraient faire cet exercice avant de mettre en place ce genre de pop-ups...

Le problème, c'est que j'ai l'impression d'en voir de plus en plus.

Florian    11 août 2011 Répondre à ce commentaire

J'aime aussi le ton un peu décalé.
Nous on a fait ça ;
http://www.echappee-laine.fr/vente-exceptionnelle-laine.php

Je me plais à utiliser un peu de ton décalé par ci par là sur le site. Je pense que naviguer sur un site et déjà assez impersonnel pour ne pas en rajouter une louche avec des messages trop formels. ;-)

Laine    11 août 2011 Répondre à ce commentaire

Sans compter les moments où pour un bug de chargement du javascript ou autre on arrive pas à fermer ces foutues fenêtres.

Nico    11 août 2011 Répondre à ce commentaire

Le popin c'est pas mal pour approcher son taux de rebond de 100%...
Proposer une réduction en échange de l'inscription, ça me semble la meilleure solution.

Cadeau romantique    11 août 2011 Répondre à ce commentaire

Excellent exemple, le cas 1 est très intéressant, il me donne une sensation de confiance et c'est exactement ce qu'il faudrait rechercher dans ce cas, je suis très preneur et cela me donne des idées pour mes boutiques clients...

référencement Sabattini    11 août 2011 Répondre à ce commentaire

Pour le premier, la méthode et le texte est vraiment bien. Il peut donner envie de s'abonner. Cependant, il faut quand même que la personne soit vraiment intéressé car il manque une petite chose qu'on verra après.

Pour le second, c'est vraiment l'exemple contre productif. D'une part, car cela embête (c'est mieux de rester poli) tout le monde et donc on préfère quitter la page. D'autre part, cela incite à quitter le site donc à faire l'inverse de l'objectif premier du message.

Le troisième est vraiment intéressant, car c'est ce qu'il manque au premier : la carotte. En effet, il faut donner envie à la personne en lui procurant un avantage exclusif, quelque chose qu'il n'aurait pas si il ne le fait pas (pas obligatoirement de l'argent). Par contre, il faut ensuite réaliser un bon travail de marketing et de commerce afin de s'assurer qu'il deviendra client. Les deux doivent en retirer un bénéfice.

Gite Périgord Noir    12 août 2011 Répondre à ce commentaire

Au delà de l'inscription à la newsletter, le premier site est vraiment très bien foutu, graphiquement et ergonomiquement, j'aime beaucoup.

Par contre, comme beaucoup, je ne supporte pas les pop-in ou pop-up... c'est effectivement trop agressif pour moi. Burk !

Produis antillais    12 août 2011 Répondre à ce commentaire

Je trouve que le ton décalé est une bonne idée et surtout ca reste bien clair : c'est une inscription à une newsletter.
Faire inscrire une personne à une newsletter est encore plus compliqué que de le faire devenir fan de la page sur Facebook ! Je pense que l'internaute devrait aussi avoir une idée de la fréquence, du genre "recevez nos news tous les mardis" ca lui donnerait une idée.

stickers    13 août 2011 Répondre à ce commentaire

Il est vrai que cela n'est jamais facile de rendre passionnant l'inscription à une newsletter. Seul certains site talentueux y arrivent, la preuve !

Julien    15 août 2011 Répondre à ce commentaire

Ouais... le coup de la "pop up" qui t'éclate aux yeux à la connexion sur un site, j'ai jamais compris... il me semble d'une telle évidence que c'est une forme d'agression que je ne comprends pas ceux qui le mettent en place. Chez nous quelques clients le pratiquent, malgré mes conseils, mais je n'ai jamais pu obtenir d'info sur la rentabilité de cette action de la part de nos clients. Je pense que c'est parce que les chiffres n'existent pas, s'ils existaient j'ai peur qu'ils ne démontrent simplement que ce n'est qu'une erreur de jugement que d'utiliser ce type de sollicitation.

François    16 août 2011 Répondre à ce commentaire

Face à la mode de ces nouvelles fausses popups comme sur le second exemple, va t'on voir apparaître de nouveaux logiciels anti-popups ? Il y a certainement un peu plus de challenge technique qu'avec les anciens anti-popups... mais peut-être un marché ?

Christophe BENOIT    19 août 2011 Répondre à ce commentaire

Il manque un point sur la seconde méthode : c'est que ça marche.
Ca a beau être intrusif et plutôt agressif, mais les chiffres sont sans appels : les gens s'inscrivent beaucoup plus que sur un formulaire dans un menu...

Jailbreak iPhone 5    21 août 2011 Répondre à ce commentaire

Oui, mais je l'ai dit, sans avoir insisté sur ce point : "Mais dans les faits, cette pratique, savamment dosée, donne des bons résultats, et permet d'enrichir plus rapidement sa base de données."

Ludovic    22 août 2011

En effet des internautes ne veulent pa s'inscrire dans les news lettres pour plusieurs raisons, l'idée du site Irlandais est bonne est basée sur la persistance c'est à dire de pousser l'internaute à s'inscrire en cas où il rencontre des informations importantes dans n'importe quel page du site et non seulement dans la page d'acceuil.

achete maison cannes    12 janvier 2012 Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.