Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

3 astuces pour optimiser l'efficacité de votre newsletter e-commerce

14 janvier 2014

Optimisation emailing

Alors qu'on assistait à une tendance baissière ces dernières années, les études parues en 2013 ont prouvé que l'e-mailing regagnait du terrain et que ce levier webmarketing était toujours performant, voir, pour certains e-commerçants, capital.

Nous vous proposons aujourd'hui 3 optimisations très différentes pour essayer d'améliorer le taux d'ouverture, le taux de click, et enfin leur efficacité sur mobile.

 

Objet & Corps du message

Si vous utilisez Gmail pour vos e-mails, ou bien si vous recevez vos alertes sur iOS, vous n'êtes pas sans savoir qu'à la différence d'un Hotmail, on peut lire l'aperçu du message avant même de l'avoir ouvert. Il s'agit des toutes premières lignes du contenu de l'e-mail que l'on appelle aussi "pre-header".

Dans l'onglet Promotions de Gmail, vous avez certainement déjà constaté ce genre d'écran :

Optimisation Email Marketing Emailing

Les premières lignes de votre gabarit de newsletter sont très (trop) souvent consacrées à ce message standard qui suggère de consulter la newsletter depuis le serveur du site. On peut voir que dans l'aperçu d'e-mail, cette information représente quasiment la moitié de la ligne.

Lire la suite de l'article Optimiser sa newsletter e-commerce

14:17 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Imprimer

Comment améliorer la conversion de son tunnel de commande ?

07 décembre 2013

Le tunnel de commande qui commence à l'étape du récapitulatif de panier est une étape cruciale du parcours client. Le visiteur chèrement acquis a terminée son shopping sur votre site, et pourtant, en moyenne, 70% des clients abandonnent leur panier à ce stade. Comment faire pour limiter cette perte importante ?
Les consultants e-commerce de Skeelbox ont analysé le tunnel de commande du site DisneyStore, qui est très bien conçu pour maximiser le taux de conversion. 

Lire la suite de l'article Optimiser son tunnel de commande

19:10 Publié dans Analyse de sites, Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Imprimer

Gérer soi-même sa campagne AdWords : est-ce une bonne idée ?

17 mars 2013Commentaires (6)

Lorsque nous (nous, c'est l'équipe de Skeelbox) avons des nouveaux clients e-commerçants qui démarrent de zéro en matière de stratégie webmarketing, nous sommes forcément amenés à leur recommander de lancer des campagnes AdWords, puis de leur trouver un prestataire pour s'en occuper.

Dans de nombreux cas, leur réaction est souvent celle-ci :

"Pas la peine de faire appel à un prestataire, je vais m'en occuper moi-même, car je souhaite apprendre à le faire.
Je vais commencer avec un petit budget pour voir ce que ça donne."

Intention louable qui peut révéler 2 choses : une méconnaissance profonde de la réalité du fonctionnement des AdWords, souvent adossé à l'espoir de faire quelques économies en évitant de sous-traiter.

La réalité est que, sur ces 2 points, ces e-commerçants font fausse route.

Sans un minimum d'expérience (il ne suffira pas de lire un manuel ou d'assister à une formation Google Adwords gratuite), apprendre à faire soi-même des campagnes Adwords sur le tas pour un site e-commerce va inexorablement mener à 3 résultats :

  1. Enrichir Google
  2. Appauvrir l'e-commerçant
  3. Lui faire perdre un précieux temps dans son emploi du temps déjà bien chargé.

La réalité est qu'en 2013, il est extrèmement compliqué, voire impossible de faire soi-même des campagnes AdWords rentables.

La raison est simple : les professionnels ont développé des logiciels de Biding Management qui optimisent en temps réel les performances des campagnes pour générer le meilleur ROI. La gestion humaine reste de mise, mais elle concerne surtout la structuration des campagnes, la rédaction des annonces, et l'analyse des performances de vos campagnes pour votre reporting mensuel.

C'est donc contre ces killers logiciels probablement utilisés par les prestataires qui gèrent les campagnes de vos concurrents que vous allez devoir vous battre pour essayer d'obtenir les meilleures positions au meilleur coût. Autant vous dire que la partie est perdue d'avance, et que vous pouvez vous assoir sur la rentabilité de vos campagnes, si vous n'êtes pas un expert AdWords.

J'espère que cette petite révélation vous sera utile ;-)

Si vous cherchez une bonne agence Adwords, contactez-moi par email Contact(at)skeelbox.com, je pourrai vous orienter vers des personnes compétentes que j'ai déjà pu tester via les clients de SkeelBox.

Si vous souhaitez faire un audit de performance de vos campagne AdWords pour un excellent prix (99 €), je vous conseille de consulter le site Speed-audit.fr.

09:36 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |  Imprimer

Comment inciter vos clients à revenir acheter vos produits? Pensez aux échantillons

06 février 2013Commentaires (4)

Echantillons-gratuits-ecommerce.png

Si vous êtes e-commerçant, vous savez forcément que le secret de la rentabilité se trouve dans votre capacité à faire revenir vos clients. En effet, vous avez probablement chèrement payé leur venue sur votre site à coup de centaines d’euros en Adwords, à coup de SEO, en commission cédés aux places de marchés, parfois le tout cumulé à un bon de réduction pour les convaincre d’acheter sur votre site, et pas ailleurs. La marge en prend un coup au passage, mais c'est le prix à payer pour gagner des nouveaux clients. 

Il va falloir désormais rentabiliser cet investissement en faisant revenir ses clients pour acheter une seconde fois, puis une troisième, une quatrième... Plus ils reviennent, plus ils deviennent rentables. Mais comment faire ?

Lire la suite

18:26 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |  Imprimer

Segmentation de l'offre et plateforme multi-boutiques pour maintenir sa croissance ?

07 janvier 2013Commentaires (17)

Je rencontre de plus en en plus d'e-commerçants qui se sont lancé avec succès il y a quelques années, et qui sont aujourd'hui face à un véritable challenge pour maintenir leur croissance face à la concurrence qui devient parfois pléthorique (aucun secteur n'est épargné), et des coûts d'acquisition en hausse permanente.

Ils observent aussi avec agacement la réussite de quelques concurrents, qui se sont spécialisés sur une petite partie de leur domaine d'activité, mais avec une redoutable efficacité : un discours de spécialiste crédible, qui fait mouche auprès des clients, un argumentaire commercial mieux adapté à la cible, une offre plus claire, mieux valorisée, grâce à un site plus simple d'utilisation. Tout cela leur permet de prendre rapidement des parts de marché aux généralistes du secteur.

Face à ce constat, une question commence à prendre du sens : faut-il segmenter son offre pour mieux s'adresser à sa cible, et donc créer à chaque fois un site e-commerce dédié ? 

La réponse n'est pas simple... cette stratégie à des avantages et des inconvénients.

Lire la suite

10:15 Publié dans Conseils e-commerce, Reflexions sur l'e-commerce | Lien permanent | Commentaires (17) | | | |  Imprimer

Quand Tati.fr fait du e-commerce à tata

11 décembre 2012Commentaires (14)

logo-tati.jpeg

Je vais vous raconter une commande chez Tati.fr, qui montre que trop de marketing peut ruiner facilement une expérience d'achat.

En l’occurrence, nous allons parler de frustration et d’inquiétude du client. La majorité des e-commerçants, petis et gros, misent tout sur le recrutement des visiteurs et l’amélioration de leur taux de transformation,. Beaucoup plus rarement, ils se préoccupent des détails post-achats qui peuvent ruiner l’envie de revenir acheter à tout jamais sur leur site. Cela est bien dommage car les coûts d’acquisition s’envolent depuis plusieurs années, et la fidélisation est plus que jamais au coeur de la rentabilité d’un e-commerce. 

Tout commence lorsque je décide de passer une commande de jouets pour un montant de 69€. Jouets destinés à devenir des cadeaux de Noël, qui a lieu dans 15 jours. 

Lire la suite

22:55 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (14) | | | |  Imprimer

Quel délai pour répondre aux emails de ses clients ?

06 novembre 2012Commentaires (11)

Voici une petite reflexion inspirée d'une discussion avec un client e-commerçant. Sur tous les sites e-commerce figure un formulaire de contact, souvent bien caché en bas de page, accessible via un lien discret. Sur un plus petit nombre de sites se trouvent un lien directement dans la fiche produit, bien visible "Posez une question sur ce produit" qui ouvre un formulaire de ce type :

Poser-une-question.jpg

L'objectif de ce formulaire pour l'e-commerçant est d'éviter de perdre une vente à cause d'une information manquante sur la fiche produit ou dans le reste du site. Car nous sommes bien d'accord qu'un visiteur qui utilise ce formulaire est probablement en situation d'achat iminente, et il attend une réponse pour prendre sa décision. Une aubaine donc...

Et là, que lisons nous dans le formulaire ?
"Blablabla... nous vous apporterons une réponse dans les meilleurs délais."

Hooo magnifique !! Mais quel est le meilleur délai pour chaque e-commerçant ? Et pour le client potentiel ?  1 heure, 1 jour ou 1 semaine ? 

Bref, en tant que consommateur, je ne vais pas attendre une hypothétique réponse du site "dans les meilleurs délais", je vais commencer à chercher ailleurs... tout de suite !

Dommage cher e-commerçant, car si vous m'aviez dit "Réponse sous 8 heures maximum", j'aurai pu patienter 8 heures avant de prendre ma décision d'acheter chez un site concurrent... 

Conclusion : il y a des situations qui méritent de mettre en place une organisation pour être ultra réactif sur les emails des clients.  Mais surtout il faut que l'e-commerçant prenne un engagement de délai de réponse, peu importe si c'est 6 heures ou 24 heures. Faites la promesse d'une réponse sous X heures. Et tenez là ! Vous sauverez des ventes.

De nombreuses études sur le le temps de réponse par email montre que l'internaute est impatient et qu'il s'attend généralement à une réponse en moins de 24 heures, mais le taux de satisfaction monte à 91% lorsque la réponse se fait en moins de 4 heures.

PS : la réponse au titre de l'article est bien entendu "le plus rapidement possible".

08:00 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (11) | | | |  Imprimer

E-commerce à l'international : 10 points clés pour bien se préparer

30 juin 2012Commentaires (6)

Capture d’écran 2012-06-30 à 15.57.54.png

Beaucoup d'e-commerçants qui veulent aborder la vente à l'international pensent qu'il suffit de traduire son site dans la langue du marché visé, d'adapter sa logistique, et hop ! L'affaire est dans le sac !

Si c'était aussi simple, ça se saurait.

La réalité est que, pour partir à l'assaut d'un nouveau marché en se donnant toutes les chances de réussir, il faut beaucoup de préparation en amont pour bien appréhender ses particularités économiques, mais aussi culturelles, dans le but d'adapter son offre au marché visé.

Voici une liste des choses à préparer, que nous allons aborder en détail :

  1. Cibler son marché
  2. Evaluer le potentiel du marché
  3. Identifier les spécificités locales 
  4. Etudier la concurrence.
  5. Adapter ses prix
  6. Evaluer ses dépenses marketing
  7. Adapter ses modes de paiement
  8. Adapter sa logistique, 
  9. Adapter son mode de distribution
  10. Connaitre la règlementation locale

Cet article est remis au goût du jour, car il est adapté de l'une des conférences sur l'e-commerce de la journée #NWX2011, THE évènement web en Normandie, organisé par l'association Normandie Web Xpert. Les slides originaux ont été réalisés par Mounir Megherbi de l'agence 6ble.fr, que je vous recommande fortement si vous souhaitez un bon partenaire pour vous accompagner sur ce genre de problématique.

Lire la suite

15:19 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |  Imprimer

Vos fournisseurs sont-ils vraiment prêts pour l’e-commerce ?

24 juin 2012Commentaires (12)

Un client e-commerçant me faisait part il y a quelques semaines de la galère que représente la gestion de son catalogue produits, à cause de... ses fournisseurs ! Le sujet du sourcing dans l’e-commerce est particulièrement importante et intervient très tôt dans la phase de préparation, principalement sous 2 angles :

  • L’angle financier, bien sûr, pour répondre à question cruciale de la rentabilité du business.  Quel niveau de marge vais-je pouvoir dégager avec la vente de ces produits ? Quels niveaux de remise vais-je pouvoir obtenir sur les volumes d’achat ?  Etc.
  • L’angle logistique, avec la question des délais de réapprovisionnent pour les e-commerçants qui travaillent avec des petits stocks, ou en flux tendu. Ce point est encore plus important pour les entreprises qui font du drop-shipping.

Sur ces 2 points, tous les fournisseurs savent généralement convaincre, rassurer, et s’adapter le cas échéant, car c’est du commerce standard. C’est la base de leur activité, et cela n’a rien à voir avec la vente à distance.

Mais il y a un point qui est souvent (très) mal géré et qui complexifie grandement le travail du e-commerçant au quotidien : la gestion des informations pour alimenter le catalogue produits.

A quoi allez-vous devoir faire face ? Petit extrait ... 

Lire la suite

22:47 Publié dans Conseils e-commerce, Reflexions sur l'e-commerce | Lien permanent | Commentaires (12) | | | |  Imprimer

L’optimisation de votre site n’est pas la 1ère chose à faire pour améliorer le taux de transformation

03 février 2012Commentaires (18)

Récemment, un contact professionnel m’a sollicité pour réaliser un audit de l'interface de son site car les résultats suite à une refonte ergonomique du front-office ne sont pas à la hauteur de ses objectifs.

La demande initiale m'a assez étonné car elle sous-entend un postulat en grande partie erroné, mais qui me semble fortement ancré chez de nombreux e-commerçants :
l'amélioration de l'interface d'un site e-commerce en utilisant les bonnes pratiques du domaine est LA solution pour améliorer ses performances commerciales.

Certes, une analyse du site peut permettre de trouver des défauts de conception qui réduisent ses performances commerciales. Mais le fond du problème dans ce cas de figure se situe rarement à ce niveau.

De mon point de vue, la première chose à faire pour optimiser son taux de transformation, avant de lancer un chantier de refonte, c’est de s’assurer que l’on a visé juste sur 3 fondamentaux du e-commerce :

  • une offre adaptée à la vente en ligne.
  • une cible mature pour acheter en ligne
  • un trafic qualifié

Lire la suite

09:00 Publié dans Conseils e-commerce | Lien permanent | Commentaires (18) | | | |  Imprimer