Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Consultant E-commerce & Webmarketing - Page 2

  • Bargento 2013, c'est dans 1 semaine

    Logo-Magento-BARGENTO.jpgLa 8ème édition de cet événement majeur en France et en Europe consacré à Magento approche.

    Ce rassemblement sera l'occasion de rencontrer de nombreux professionnels experts de la solution e-commerce, de faire le point sur les évolutions fonctionnelle en cours, et sur la stratégie de développement.

    Les 2 fondateurs de Magento seront de la partie, donc j'espère bien que ce sera pour nous annoncer des grandes nouvelles.

     

    10 ateliers et 6 conférences pour tout savoir de Magento

    Cette édition sera encore plus interactive que les précédentes avec un contenu dédié à l’apprentissage des meilleures pratiques sur Magento.

    Les 6 conférences, animées par des experts et sélectionnées parmi de nombreux sujets, vous permettront d’en savoir plus sur Magento 2, une solution de gestion de catalogue révolutionnaire, les optimisations de performances ou bien la persuasion online.

    Il y a aussi 10 ateliers pratiques qui seront un excellent moyen de se former, sur certains points clés de Magento tels que le référencement, le temps de chargement des pages, le multi-boutiques et bien d’autres sujets.

     

    Faites un audit gratuit de votre site par 3 experts du e-commerce

    Et bien sûr, les Websites Doctors sont de retour pour auditer gratuitement votre site web. Cette idée a connu un beau succès l'année dernière, donc, c'est tout naturellement que les organisateurs du Bargento ont décidé de reconduire l'expérience, sur une journée entière cette fois ci, de 9h à 18h en salle 12.

    François Ziserman, Olivier Sauvage, Olivier Levy, et moi même vous attendons avec nous scalpels affutés pour disséquer l'interface des sites qui nous seront proposés, et pour vous donner quelques bons conseils d'optimisation. 

     

    Rendez-vous au Bargento 2013 à l’Espace Champerret

    Le Bargento 2013 se déroulera à l’Espace Champerret, à Paris 4 juin 2013.

    Pour vous inscrire, cliquez ici http://www.bargento.fr/inscriptions/

  • Conférence "Les bonnes questions avant de se lancer dans l'e-commerce " au Salon e-commerce de Genève

    Salon-ecommerce-geneve.png

    Il y a 2 ans, j'avais participé à la 1ère édition de ce salon qui m'avait permis de prendre la température du e-commerce en Suisse. J'avais déjà pu sentir l'intérêt grandissant et l'appétit des helvètes pour la vente en ligne. 3 ans plus tard, l'évènement a littérallement explosé, et Genève est devenu LE rendez-vous e-commerce de référence en Suisse.

    J'y serai de nouveau présent cette année, avec mon associé Benoit Gaillat, pour proposer aux visiteurs e-commerçants un audit gratuit de leur site et de leur configuration Google Analytics pour l'e-commerce, sur le stand de SkeelBox.

    Nous cloturerons le salon par une conférence sur la thématique "Les bonnes questions à se poser avant de se lancer dans l'e-commerce" avec Blaise Reymondin, consultant e-commerce Suisse qui apportera sa connaissance du marché local et son expérience du marketing multi canal. Rendez-vous à 16h10 en salle E.

    Si vous êtes dans la région le Mardi 30 avril 2013, n'hésitez pas à nous rejoindre au Palexpo de Genève de 8H30 à 18h30.

    L'entrée est gratuite, il suffit de demander votre bagde en cliquant sur la bannière.

    inscription-visiteurs.jpg

  • Gérer soi-même sa campagne AdWords : est-ce une bonne idée ?

    Lorsque nous (nous, c'est l'équipe de Skeelbox) avons des nouveaux clients e-commerçants qui démarrent de zéro en matière de stratégie webmarketing, nous sommes forcément amenés à leur recommander de lancer des campagnes AdWords, puis de leur trouver un prestataire pour s'en occuper.

    Dans de nombreux cas, leur réaction est souvent celle-ci :

    "Pas la peine de faire appel à un prestataire, je vais m'en occuper moi-même, car je souhaite apprendre à le faire.
    Je vais commencer avec un petit budget pour voir ce que ça donne."

    Intention louable qui peut révéler 2 choses : une méconnaissance profonde de la réalité du fonctionnement des AdWords, souvent adossé à l'espoir de faire quelques économies en évitant de sous-traiter.

    La réalité est que, sur ces 2 points, ces e-commerçants font fausse route.

    Sans un minimum d'expérience (il ne suffira pas de lire un manuel ou d'assister à une formation Google Adwords gratuite), apprendre à faire soi-même des campagnes Adwords sur le tas pour un site e-commerce va inexorablement mener à 3 résultats :

    1. Enrichir Google
    2. Appauvrir l'e-commerçant
    3. Lui faire perdre un précieux temps dans son emploi du temps déjà bien chargé.

    La réalité est qu'en 2013, il est extrèmement compliqué, voire impossible de faire soi-même des campagnes AdWords rentables.

    La raison est simple : les professionnels ont développé des logiciels de Biding Management qui optimisent en temps réel les performances des campagnes pour générer le meilleur ROI. La gestion humaine reste de mise, mais elle concerne surtout la structuration des campagnes, la rédaction des annonces, et l'analyse des performances de vos campagnes pour votre reporting mensuel.

    C'est donc contre ces killers logiciels probablement utilisés par les prestataires qui gèrent les campagnes de vos concurrents que vous allez devoir vous battre pour essayer d'obtenir les meilleures positions au meilleur coût. Autant vous dire que la partie est perdue d'avance, et que vous pouvez vous assoir sur la rentabilité de vos campagnes, si vous n'êtes pas un expert AdWords.

    J'espère que cette petite révélation vous sera utile ;-)

    Si vous cherchez une bonne agence Adwords, contactez-moi par email Contact(at)skeelbox.com, je pourrai vous orienter vers des personnes compétentes que j'ai déjà pu tester via les clients de SkeelBox.

    Si vous souhaitez faire un audit de performance de vos campagne AdWords pour un excellent prix (99 €), je vous conseille de consulter le site Speed-audit.fr.

  • L’aventure e-commerce continue… avec SkeelBox !

    Voilà… le grand jour est enfin arrivé ! 

    Le grand jour pour annoncer ce projet sur lequel je travaille depuis l’année dernière : La naissance de SkeelBox, Agence de Conseil & Stratégie E-commerce que j’ai fondé avec Benoit Gaillat.

    conseil-ecommerce-skeelbox.png 

    Cela fait plus de 2 ans que l’idée me trottait dans la tête. Mais il fallait trouver la bonne personne pour avancer concrètement.

    Le consulting e-commerce freelance, c’est très bien, mais j’ai rapidement trouvé mes limites. Outre le fait que travailler seul n’était pas vraiment ma tasse de thé, l'émulation d'équipe me manquait beaucoup, j’étais surtout frustré de ne pas pouvoir gérer plus de 5 ou 6 clients à la fois alors que j’avais régulièrement le double de demandes d’accompagnement.

    Le constat qu’il fallait me « dédoubler » s’est vite imposé. Il restait « juste » à trouver LA bonne personne… Pas une mince affaire en y pensant ! Il est tout de même question de signer pour 99 ans avec une personne que je vais voir minimum 10 heures /jour, pendant quelques années. Il vaut mieux bien choisir…


    Le hasard des rencontres a bien fait les choses. Je connais Benoit Gaillat depuis presque 4 ans, nous nous croisions régulièrement lors de salons et évènements e-commerce ou e-marketing, nous commentions souvent sur nos blog respectifs, partagions beaucoup de visions communes sur le métier d’e-commerçant, sur le consulting e-commerce (le devoir de délivrer une valeur ajoutée immédiatement palpable), et notamment cette mentalité du « no bullshit » pour accompagner des entrepreneurs dans ce pseudo eldorado impitoyable du e-commerce.

    Benoit a des expertises e-commerce complémentaires aux miennes, et une expérience de 8 ans dans le développement commercial de sites e-commerce. Le binôme est donc parfait sur le papier. Y’a plus qu’à… comme on dit !

    SkeelBox est donc née en juillet de l’année dernière du point de vue administratif. Le temps que Benoit quitte son poste de Directeur e-commerce du Palais des Thés, j’ai avancé seul. Le projet a séduit immédiatement plusieurs de mes anciens clients qui nous ont confié la mise en œuvre de leur stratégie e-commerce, ou le projet d'optimisation de leur boutique en ligne.
    Nous les remercions chaleureusement, car grâce à eux, nous avons pu nous lancer sereinement, et valider que notre approche du conseil e-commerce est la bonne.

    Nous n’attendions plus qu’un beau site pour SkeelBox afin de vous présenter officiellement tout cela. C’est désormais chose faite grâce à l’agence Axome, que nous remercions pour leur travail.

    Ce site présente nos prestations pour les entreprises ayant pour projet de se lancer  dans la vente en ligne, et pour celles qui en font déjà et qui veulent mettre en place une stratégie webmarketing pour développer durablement leur chiffre d’affaires.

    L'expression "Agence" ne met plait pas tellement pour qualifier SkeelBox. En réalité nous sommes plutôt des consultants opérationnels qui conseillons nos clients sur les meilleurs choix à faire pour développer leur activité de vente en ligne, et nous pilotons pour eux la mise en place de leur stratégie afin de s'assurer que tout est bien fait. Un rôle de Directeur e-commerce externalisé en quelque sorte.

    D'ou le nom de SkeelBox, une "boite à compétences e-commerce", mais comme le nom de domaine SkillBox etait déjà pris, nous avons triché sur l'orthographe ;-)

    Le site contient aussi un blog e-commerce sur lequel Benoit et moi-même allons écrire régulièrement pour partager nos conseils et nos retours d’expérience principalement. Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien louper.

    Je continuerai d’écrire sur LudovicPassamonti.com, de manière plus personnelle probablement, mais cela restera toujours un blog dédié au e-commerce, peut-être un peu plus orienté sur l’entreprenariat dans ce domaine.

    L’aventure continue sur SkeelBox.com !

  • Comment inciter vos clients à revenir acheter vos produits? Pensez aux échantillons

    Echantillons-gratuits-ecommerce.png

    Si vous êtes e-commerçant, vous savez forcément que le secret de la rentabilité se trouve dans votre capacité à faire revenir vos clients. En effet, vous avez probablement chèrement payé leur venue sur votre site à coup de centaines d’euros en Adwords, à coup de SEO, en commission cédés aux places de marchés, parfois le tout cumulé à un bon de réduction pour les convaincre d’acheter sur votre site, et pas ailleurs. La marge en prend un coup au passage, mais c'est le prix à payer pour gagner des nouveaux clients. 

    Il va falloir désormais rentabiliser cet investissement en faisant revenir ses clients pour acheter une seconde fois, puis une troisième, une quatrième... Plus ils reviennent, plus ils deviennent rentables. Mais comment faire ?

    Lire la suite

  • Intégrer la relation client à toutes les étapes du parcours client pour mieux transformer et fidéliser - Webconférence gratuite

    Avec la croissance exponentielle du nombre de boutiques en ligne tous les ans, les coûts d’acquisition de clients s’envolent, rendant de plus en plus compliqué l’atteinte de la rentabilité pour un site e-commerce.

 Il n’est donc plus envisageable :

    • de continuer d’investir dans du trafic, pour renvoyer celui-ci sur un site qui se comporte comme un panier percé,
    • de se contenter d’un client qui n’aura généré qu’un seul achat dans toute sa durée d’existence.

    Il est temps de faire évoluer votre site e-commerce dans une démarche orientée vers la relation client, pour agir sur ces 2 leviers. Afin de vous donner des pistes de travail, je donne une webconférence gratuite

    le Mardi 12 février à 10h

    avec le site E-commerce Live.

     

    logo-ecommerce-live.jpg

    J'aborderai les points suivants :

    • Les outils à mettre en place sur votre site de e-commerce
    • Les best practices pour mieux transformer
    • Comment améliorer l’expérience utilisateur pour fidéliser ses clients
    L'inscription se fait directement sur le site E-commerce Live.
     
    Attention, il ya seulement 200 connexions simultanées disponibles dans la Conference Room, donc réservez votre place dès maintenant.
  • Segmentation de l'offre et plateforme multi-boutiques pour maintenir sa croissance ?

    Je rencontre de plus en en plus d'e-commerçants qui se sont lancé avec succès il y a quelques années, et qui sont aujourd'hui face à un véritable challenge pour maintenir leur croissance face à la concurrence qui devient parfois pléthorique (aucun secteur n'est épargné), et des coûts d'acquisition en hausse permanente.

    Ils observent aussi avec agacement la réussite de quelques concurrents, qui se sont spécialisés sur une petite partie de leur domaine d'activité, mais avec une redoutable efficacité : un discours de spécialiste crédible, qui fait mouche auprès des clients, un argumentaire commercial mieux adapté à la cible, une offre plus claire, mieux valorisée, grâce à un site plus simple d'utilisation. Tout cela leur permet de prendre rapidement des parts de marché aux généralistes du secteur.

    Face à ce constat, une question commence à prendre du sens : faut-il segmenter son offre pour mieux s'adresser à sa cible, et donc créer à chaque fois un site e-commerce dédié ? 

    La réponse n'est pas simple... cette stratégie à des avantages et des inconvénients.

    Lire la suite

  • Quand Tati.fr fait du e-commerce à tata

    logo-tati.jpeg

    Je vais vous raconter une commande chez Tati.fr, qui montre que trop de marketing peut ruiner facilement une expérience d'achat.

    En l’occurrence, nous allons parler de frustration et d’inquiétude du client. La majorité des e-commerçants, petis et gros, misent tout sur le recrutement des visiteurs et l’amélioration de leur taux de transformation,. Beaucoup plus rarement, ils se préoccupent des détails post-achats qui peuvent ruiner l’envie de revenir acheter à tout jamais sur leur site. Cela est bien dommage car les coûts d’acquisition s’envolent depuis plusieurs années, et la fidélisation est plus que jamais au coeur de la rentabilité d’un e-commerce. 

    Tout commence lorsque je décide de passer une commande de jouets pour un montant de 69€. Jouets destinés à devenir des cadeaux de Noël, qui a lieu dans 15 jours. 

    Lire la suite

  • EMK2012 - Suivez la conférence en live et posez vos questions aux experts

    1183796017.png

    EMK2012, la grande messe annuelle du webmarketing en Normandie a lieu dans 5 jours, donc petite piqure de rappel pour ceux qui ne peuvent pas venir.

    La conférence sera diffusée en live sur mon blog, ainsi que sur ceux de Fred CavazzaFrançois Ziserman et Olivier Martineau

    Le côté interactif avec le public ne sera pas en reste puisque vous pourrez poser vos question aux 4 experts présents via Twitter en utilisant le hashtag #EMK2012. Posez les dès maintenant car il y a une présélection, compte tenu du monde qui est attendu. 

  • Quel délai pour répondre aux emails de ses clients ?

    Voici une petite reflexion inspirée d'une discussion avec un client e-commerçant. Sur tous les sites e-commerce figure un formulaire de contact, souvent bien caché en bas de page, accessible via un lien discret. Sur un plus petit nombre de sites se trouvent un lien directement dans la fiche produit, bien visible "Posez une question sur ce produit" qui ouvre un formulaire de ce type :

    Poser-une-question.jpg

    L'objectif de ce formulaire pour l'e-commerçant est d'éviter de perdre une vente à cause d'une information manquante sur la fiche produit ou dans le reste du site. Car nous sommes bien d'accord qu'un visiteur qui utilise ce formulaire est probablement en situation d'achat iminente, et il attend une réponse pour prendre sa décision. Une aubaine donc...

    Et là, que lisons nous dans le formulaire ?
    "Blablabla... nous vous apporterons une réponse dans les meilleurs délais."

    Hooo magnifique !! Mais quel est le meilleur délai pour chaque e-commerçant ? Et pour le client potentiel ?  1 heure, 1 jour ou 1 semaine ? 

    Bref, en tant que consommateur, je ne vais pas attendre une hypothétique réponse du site "dans les meilleurs délais", je vais commencer à chercher ailleurs... tout de suite !

    Dommage cher e-commerçant, car si vous m'aviez dit "Réponse sous 8 heures maximum", j'aurai pu patienter 8 heures avant de prendre ma décision d'acheter chez un site concurrent... 

    Conclusion : il y a des situations qui méritent de mettre en place une organisation pour être ultra réactif sur les emails des clients.  Mais surtout il faut que l'e-commerçant prenne un engagement de délai de réponse, peu importe si c'est 6 heures ou 24 heures. Faites la promesse d'une réponse sous X heures. Et tenez là ! Vous sauverez des ventes.

    De nombreuses études sur le le temps de réponse par email montre que l'internaute est impatient et qu'il s'attend généralement à une réponse en moins de 24 heures, mais le taux de satisfaction monte à 91% lorsque la réponse se fait en moins de 4 heures.

    PS : la réponse au titre de l'article est bien entendu "le plus rapidement possible".

  • E-MK 2012, l'évenement webmarketing et e-commerce à Rouen, à ne pas manquer !

    Ca bouge de plus en plus en Normandie au niveau du web, avec des évènements remarquables qui prennent une ampleur à faire palir les évènements parisiens. Il y a les conférences #NWX, et maintenant la 3ème édition des Conférences E-MK, organisées par la CCI de Haute-Normandie. 

    Cette 3ème édition est fortement orientée BtoB, pour se mettre au coeur des problématiques des entreprises qui veulent réussir sur le web.

    Capture d’écran 2012-11-01 à 18.33.08.png

    Au programme de cette journée :

    9:00 - 10:30 - Marketing en BtoB «  Quels leviers internet pour développer mon entreprise »
. Cette conférence vous aidera à faire le point sur les actions à accomplir et sur les moyens à mettre en oeuvre pour toucher de nouveaux prospects et augmenter votre visibilité sur internet.



    10:30 - Atelier : Comment mettre en place une stratégie social média ?

    11:15 - Atelier : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB

 ?

    11:45 - Table ronde : La prospection commerciale à l'heure des réseaux sociaux

    14:00 - 16:00 - Le cercle des experts
 : Stratégies et outils pour fidéliser vos clients sur internet


    Une conférence sous forme de table ronde + une séance de questions-réponses, à laquelle je participerai avec Fred Cavazza, François Ziserman et Olivier Martineau.

    J'aborderai le sujet de la relation client sur un site internet /e-commerce, qui se joue à tous les niveaux du parcours de navigation. Quels outils et techniques mettre en oeuvre pour favoriser la meilleure relation possible ? Avec des exemples de bonnes et mauvaises pratiques.

    16:00 - Les secrets de ceux qui réussissent en e-mail marketing



    16:45 - Le mobile dans la gestion de la relation client

     

    E-MK 2012 a lieu à l'espace H2O de Rouen (superbe espace moderne de conférence, vous y serez bien installés), le 27 novembre 2012. 

    Pour y participer, il suffit de s'inscrire en ligne. Attention, le nombre de places est limitée, donc  ne tardez pas !

    Et pour ceux qui ne peuvent pas venir, la conférence sera diffusée en streaming sur mon blog toute la journée.

    Si vous avez des questions que vous aimeriez voir poser lors de la table ronde, n'hésitez pas à la poser en commentaire, je la ferai passer aux organisateurs.

  • Guide de Magento Community et Magento Enterprise

    Capture d’écran 2012-07-12 à 16.37.33.png

    Si vous souhaitez bien appréhender la plateforme Magento, les fonctionnalités disponibles, les différences entre la version Community et la version Enterprise, tout cela dans un langage clair et compréhensible par les novices, voici un guide complet en Français, écrit par l'agence web XI Ingénierie.

    Vous pouvez le télécharger directement sur leur site en cliquant ici.

  • E-commerce à l'international : 10 points clés pour bien se préparer

    Capture d’écran 2012-06-30 à 15.57.54.png

    Beaucoup d'e-commerçants qui veulent aborder la vente à l'international pensent qu'il suffit de traduire son site dans la langue du marché visé, d'adapter sa logistique, et hop ! L'affaire est dans le sac !

    Si c'était aussi simple, ça se saurait.

    La réalité est que, pour partir à l'assaut d'un nouveau marché en se donnant toutes les chances de réussir, il faut beaucoup de préparation en amont pour bien appréhender ses particularités économiques, mais aussi culturelles, dans le but d'adapter son offre au marché visé.

    Voici une liste des choses à préparer, que nous allons aborder en détail :

    1. Cibler son marché
    2. Evaluer le potentiel du marché
    3. Identifier les spécificités locales 
    4. Etudier la concurrence.
    5. Adapter ses prix
    6. Evaluer ses dépenses marketing
    7. Adapter ses modes de paiement
    8. Adapter sa logistique, 
    9. Adapter son mode de distribution
    10. Connaitre la règlementation locale

    Cet article est remis au goût du jour, car il est adapté de l'une des conférences sur l'e-commerce de la journée #NWX2011, THE évènement web en Normandie, organisé par l'association Normandie Web Xpert. Les slides originaux ont été réalisés par Mounir Megherbi de l'agence 6ble.fr, que je vous recommande fortement si vous souhaitez un bon partenaire pour vous accompagner sur ce genre de problématique.

    Lire la suite

  • Vos fournisseurs sont-ils vraiment prêts pour l’e-commerce ?

    Un client e-commerçant me faisait part il y a quelques semaines de la galère que représente la gestion de son catalogue produits, à cause de... ses fournisseurs ! Le sujet du sourcing dans l’e-commerce est particulièrement importante et intervient très tôt dans la phase de préparation, principalement sous 2 angles :

    • L’angle financier, bien sûr, pour répondre à question cruciale de la rentabilité du business.  Quel niveau de marge vais-je pouvoir dégager avec la vente de ces produits ? Quels niveaux de remise vais-je pouvoir obtenir sur les volumes d’achat ?  Etc.
    • L’angle logistique, avec la question des délais de réapprovisionnent pour les e-commerçants qui travaillent avec des petits stocks, ou en flux tendu. Ce point est encore plus important pour les entreprises qui font du drop-shipping.

    Sur ces 2 points, tous les fournisseurs savent généralement convaincre, rassurer, et s’adapter le cas échéant, car c’est du commerce standard. C’est la base de leur activité, et cela n’a rien à voir avec la vente à distance.

    Mais il y a un point qui est souvent (très) mal géré et qui complexifie grandement le travail du e-commerçant au quotidien : la gestion des informations pour alimenter le catalogue produits.

    A quoi allez-vous devoir faire face ? Petit extrait ... 

    Lire la suite